Simbaby - Par Lavagna et Nizzoli - Blanche

2 juillet 2010 2 commentaires
  • Les éditions Blanche sortent un nouvel album érotique dessiné par Marco Nizzoli, ils avaient déjà publié récemment {« Les délices du démon »} ; aujourd’hui paraît {« Simbaby »}, titre paru en 1994 en Italie et qui fut le premier album du dessinateur.

Nous vous avions parlé de ce talentueux dessinateur avec l’album « Un bel été », paru aux éditions Tabou, que nous avions beaucoup apprécié.

C’est une chance de pouvoir découvrir cette facette de ce dessinateur inspiré par Moebius et Manara et qui est par ailleurs édité aux Humanoïdes Associés ou encore chez Vertige Graphic.

Dans cet album, nous découvrons Alma, une jeune femme ravissante qui vit ordinairement : On la voit dans son appartement, elle a un copain, un chien, elle cherche du travail… Mais il se passe des phénomènes étranges (une sorte d’invasion extraterrestre des outils technologiques de communication : télévision, etc.) qui vont la plonger dans une suite d’événements assez délirants orientés vers le sexe. À moins que tout ceci ne soit qu’un rêve et les fantasmes de l‘héroïne…

Le style graphique de Nizzoli est très inspiré par le celui de Manara, mais il possède cependant déjà sa propre identité.

Par ses histoires fraiches et pétillantes, par son dessin agréable, tout comme les jeunes femmes qu’il nous dépeint, Marco Nizzoli s’impose doucement mais sûrement parmi les nouvelles références de la bande dessinée érotique.

Simbaby - Par Lavagna et Nizzoli - Blanche
(c) Nizzoli / Lavagna / Blanche

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Simbaby - Par Lavagna et Nizzoli - Blanche
    2 juillet 2010 23:25, par Oncle Francois

    Hum, je n’ai pas encore vu ce livre en librairie. Mais quand vous écrivez "elle a un copain, un chien", je suppose que vous voulez dire qu’elle a un copain et un chien, non ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par FB le 3 juillet 2010 à  08:26 :

      Oui. Il ne faut pas avoir l’esprit mal tourné, voyons... Ici, pas de scènes de zoophilie, contrairement à dans "L’antre de la terreur" de Solano Lopez et Ricardo Barreiro sorti chez Dynamite. Et de la nécrophilie dans "Necron". Mazette, où va-t-on. Donc ici, dans "Simbaby", rien de tout cela !

      Répondre à ce message