Siren Rebirth T. 1 - Par Tsutomu Sakai & Yukai Asada - Mana Books

3 mars 2021 0
  • Adapté du jeu vidéo "Forbidden Siren", ce premier tome de Siren Rebirth glace le sang par son ambiance morbide et ténébreuse, en dépit de certains passages tirés en longueur. Un titre distrayant, marqué par l'efficacité graphique de Yukai Asada, auteur de l'excellent "Ice Pig".

Au village d’Hanuda, le prêtre Makino accompagne en voiture la jeune Ryoko, endeuillée par la perte de son nouveau-né lors d’un tragique éboulement de terrain. Un malheur n’arrivant jamais seul, le prêtre Makino perd le contrôle de son véhicule lorsqu’un individu chute du haut de la falaise, venant s’écraser sur le capot de son automobile. L’instant d’après, une voiture s’écrase à quelques mètres d’eux. À son bord, deux jumeaux miraculeusement indemnes, protégés par leur mère mourante sous l’impact.

Immédiatement, Ryoko décide de garder pour elle l’un des jumeaux, de l’éduquer comme son propre enfant, estimant que le ciel lui accordait une nouvelle chance. Treize ans ont passé et, rongé par la culpabilité, le prêtre Makino se suicide, laissant planer de mauvais esprits sur le village d’Hanuda.

27 ans depuis la séparation des jumeaux, Kyoya Suda, passionné par les légendes urbaines et autres histoires sordides, se rend au village d’Hanuda afin d’éclaircir une série de meurtres mystérieux. Une enquête qui risque fort bien de changer son existence à tout jamais !

Dérivé du jeu vidéo à succès "Forbidden Siren", donnant suite à deux séquelles ainsi qu’un film datant de 2006, les éditions Mana Books publient l’adaptation en manga Siren Rebirth, permettant aux fins connaisseurs de la franchise et aux néophytes de (re-)découvrir ce survival de l’horreur.

D’entrée de jeu, nous entrons dans une trame qui se montre plutôt convaincante et ingénieuse, en dépit d’un récit bien trop apathique par moments. L’énergie du scénariste Tsutomu Sakai à créer une atmosphère noirâtre, parsemant les indices et les solutions au compte-gouttes s’impose d’emblée. Son récit discursif, accompagné de nombreux flashbacks et retours dans le temps, ne facilite guère la compréhension.

La partie graphique, quant à elle, inspire le respect : avec ses détails minutieux qui jouent constamment des effets d’ombre et de lumière, entre longues focales et plans rapprochés mettant en valeur la finesse des protagonistes, l’auteur calibre efficacement ses composants. Déjà remarquable sur sa série-phare Ice Pig, (éditions Delcourt / Tonkam), le trait de Yukai Asada est d’une précision millimétrée, notamment dans son travail sur les regards, envoûtants voire quelquefois hypnotisants.

Sans briller spécialement, ce premier opus de Siren Rebirth respecte de manière acceptable le jeu vidéo d’origine. Affaire à suivre...

Siren Rebirth T. 1 - Par Tsutomu Sakai & Yukai Asada - Mana Books
©Yukai Asada / Mana Books

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Siren Rebirth T. 1. Scénario : Tsutomu Sakai. Dessinateur : Yukai Asada. Éditeur : Mana Books. Traduction : Julien Favereau. Sortie : le 7 janvier 2021. Prix : 7,90 euros.

- Lire la chronique Woodstock - Tome 1 - Par Yukai Asada - Glénat

- Lire la chronique Overwatch Origins T1 - Par Robert Brooks & Collectif - Mana Books

- Lire la chronique Silent Hill T. 1 - Par Tom Waltz et Steph Stamb - Mana Books

- Lire la chronique Artbook officiel Fallout 4 : Imaginer l’apocalypse - Collectif -Mana Books

  Un commentaire ?