Sisco – T1 : « Ne tirez que sur ordre » - Par Benec & Legrain – Le Lombard

7 février 2010 0
  • Nouvelle venue dans la collection {Troisième Vague}, la série {Sisco} explore les coulisses du service secret affecté à accomplir des missions secrètes pour l’Elysée. Le scénariste {{Benec}} s’associe à {{Thomas Legrain}} ({L’Agence}, {Mortelle Riviera} avec Bartoll) pour ce thriller politique.

Sisco fait partie d’un des services les plus secrets de la France. Il est en quelque sorte l’un des hommes de main du Président et doit accomplir des tâches illégales pour la « raison d’état ». Sisco doit éliminer un conseiller qui s’apprête à témoigner dans une affaire embarrassante. Rien de plus facile pour lui. Il sait qu’il doit maquiller le meurtre en suicide. La routine, en quelque sorte. Mais un grain de sable inattendu va le contrarier. Sisco s’aperçoit qu’un laveur de vitres a été témoin du crime et qu’il a filmé la scène avec son téléphone portable.
Le témoin parvient de justesse à s’échapper et à remettre son téléphone à une journaliste.

Sisco – T1 : « Ne tirez que sur ordre » - Par Benec & Legrain – Le Lombard
Extrait du T1 de Sisco
(c) Legrain, Benec & Le Lombard

Le scénariste Benec avait remporté le premier Prix Raymond Leblanc avec le dessinateur Guiseppe Liotti en 2007. Il s’associe pour son premier album avec Thomas Legrain qui avait signé quatre tomes de L’Agence chez Casterman et trois autres de Mortelle Riviera chez Glénat avec les époux Bartoll.

Le premier tome de ce Sisco donne plutôt la matière à une mise en bouche. Le récit n’a pas de réelle intrigue forte. L’idée de départ de la série est intéressante, mais le scénariste se perd dans une course-poursuite un peu plate. En dépit de son cynisme, Sisco suscite toutefois la sympathie des lecteurs. Sans doute est-ce dû au fait que la situation lui échappe tout au long de l’intrigue...

Benec devra confirmer son habilité narrative dans le second tome de ce diptyque en étant plus inventif et en épiçant son récit avec plus de rebondissements inattendus. Le dessin réaliste de Thomas Legrain, quant à lui, est impeccable. Son style méticuleux colle parfaitement au genre.

Le second volet de cette histoire paraîtra d’ici la fin de l’année et devrait nous offrir une meilleure idée quant à sa qualité.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Le T1 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?