Sket Dance T23 - Par Kento Shinohara - Kazé Manga

8 novembre 2018 0 commentaire
  • Un nouveau tome qui marque la fin d’une époque. Nous arrivons au mois de février, et donc à la fin de l’année scolaire, c'est l'heure des adieux aux Terminales. Agata le génie en est une des vedettes !

En effet le tome débute par la résolution de sa névrose (en deux chapitres) concernant les affaires de cœur de sa sœur. Michiru tente de nouveau un plan très compliqué qui a pour but de défaire tout le système de Agata, mais évidemment, il échoue ! Finalement Bossun prend les choses en main et va voir Agata chez lui, dans une jolie scène où tout est dit presque sans parole, Agata comprend enfin ! Libéré de cette névrose, il sort premier du concours d’entrée à Todai !

Nous avons ensuite droit à un petit intermède autour d’un classique : des discussions dans la salle du club ! Bossun et Himeko se mettent au défi de passer une journée sans se tacler verbalement… et sans surprise ils reçoivent la visite de quelques zigotos qui vont mettre leurs nerfs à rude épreuve et les faire échouer ! Toujours aussi idiot et hilarant.

Ensuite c’est de nouveau un double chapitre centré sur Usami et son problème de double personnalité. Le contexte : les élèves de seconde et première montent une pièce de théâtre qui se jouera à la cérémonie de fin d’année.

Sket Dance T23 - Par Kento Shinohara - Kazé Manga
Sket Dance T23 © Kento Shinohara / Shueisha

Usami a été choisie pour interpréter le rôle féminin principal mais à cause de ses troubles elle décide d’abandonner. Heureusement Bossun est là pour lui parler, et un problème de voix de sa remplaçante, le jour J, lui donne l’occasion d’affronter son problème.

Evidemment Bunny, sa personnalité extravertie et aguicheuse, finit par mettre le bazar, mais Usami fait quand même un pas pour accepter cette facette de sa personnalité. Quant à la pièce elle-même, il s’agit d’un gentil délire qui reprend l’histoire raconté par l’hymne de l’école qu’avait écrit le Sket Dan, sur un kappa lycéen martyrisé par une camarade de classe !

Vient après un autre double chapitre : la cérémonie de fin d’année et d’adieux des Terminales. Le discours de Tsubaki est très émouvant, tout comme celui d’Agata. Une pure séquence remplie d’émotion, fleur bleue, mais très réussie, comme toujours dans la série.

Sket Dance T23 © Kento Shinohara / Shueisha

Enfin le tome se termine par le début des vacances de printemps, dans deux chapitres où nos héros exercent leur talent en dehors de l’école. Dans la première histoire, Bossun est invité dans une célèbre émission TV et fait un bide monumental, incapable de tenir une conversation à cause du stress !

Dans la dernière histoire, notre trio remplace un démonstrateur de produits dans un centre commercial. Le sketch repose sur un objet multifonction en forme de tête ! Nos héros échouent à convaincre une ménagère de son utilité. Mais lorsque le vendeur pro revient il nous gratifie d’une démonstration éblouissante... et la ménagère repart avec l’improbable objet !

Un excellent tome, riche en émotions, qui conclut un cycle du manga. Dans le prochain nos héros entreront en Terminale pour leur dernière année et nous aurons droit à l’arrivée de nouveaux élèves dans les couloirs du lycée !

Sket Dance T23 © Kento Shinohara / Shueisha

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Sket Dance T23. Par Kento Shinohara. Traduction Sayaka Okada & Manon Debienne. Kazé Manga, collection "Shonen Jump". Sortie le 17 octobre 2018. 192 pages. 6,79 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Sket Dance sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série,
- Lire la chronique du tome 3,
- Lire la chronique du tome 4,
- Lire la chronique du tome 10,
- Lire la chronique du tome 18,
- Lire la chronique du tome 21.

  Un commentaire ?