SoBD2018 : Marc-Antoine Mathieu et la bande dessinée alternative canadienne à l’honneur

7 décembre 2018 0 commentaire
  • Placé désormais début décembre, le SoBD est maintenant devenu un rendez-vous gratuit incontournable au cœur de Paris pour les amateurs de bande dessinée et lecteurs, collectionneurs, amateurs d’ouvrages d’exégèse ou d’explorations alternatives du neuvième art. Cette année, ils seront comblés par de nombreuses tables rondes et expositions impliquant Marc-Antoine Mathieu et une forte délégation d’auteurs canadiens, québécois et anglophones.

Le SoBD, salon de bande dessinée à Paris, a pris pour habitude de se structurer en deux parties. D’un côté, il accueille une personnalité marquante francophone de ce moyen d’expression, ainsi que l’un des principaux exégètes ayant étudié son travail. De l’autre, il accueille un pays étranger.

Marc-Antoine Mathieu (La série des Julius-Corentin Acquefacques, Dieu en personne, Le Livre des livres... tous publiés chez Delcourt), invité d’honneur cette année, fait partie de ces auteurs, tels un Fred ou un Chris Ware, qui ont démontré une capacité à pousser loin la réflexion du medium sur lui-même.

SoBD2018 : Marc-Antoine Mathieu et la bande dessinée alternative canadienne à l'honneur
Marc-Antoine MATHIEU
Photo : Roller

Il appartient à cette catégorie de dessinateurs qui vont jusqu’à remettre en question la narration ou les codes classiques de la bande dessinée, son esthétique ou la matérialité de son support. De telles préoccupations se révèlent en outre liées à l’autre pan de son activité, celle de scénographe et de plasticien au sein de l’atelier Lucie Lom.

Laurent Gerbier, philosophe, spécialiste du neuvième art et responsable éditorial, déjà commentateur de l’artiste, interviendra de concert avec lui pour évoquer son univers expérimental, poétique et quasiment borgésien.

Chester Brown
Photo : Sook-Yin Lee

Le deuxième versant du salon, nous le disions, est dédié à un pays étranger. Cette année, c’est le Canada qui est convié. Celui-ci surprendra certainement les visiteurs par l’ancienneté de sa tradition en matière de bande dessinée, dans sa partie anglophone et au Québec, voire par la large palette des talents contemporains s’illustrant dans ces deux régions.

En effet, le public franco-belge ne se rend pas toujours bien compte que Winsor McCay, Hal Foster, Joe Shuster, Dave Sim, John Byrne, Todd McFarlane, Darwyn Cooke, Stuart Immonen, Jeff Lemire ou d’autres stars du firmament de l’industrie des comics ou de l’underground sont de ce pays.

Le trio Seth, Joe Matt et Chester Brown dans "Paying for it"
© 2011 Chester Brown et l’éditeur montréalais anglophone Drawn and Quaterly/"Vingt-trois prostituées" (Cornélius, 2012) pour l’édition française

Il aura d’ailleurs l’occasion d’assister sur le salon à des tables rondes réunissant des grands noms de la bande dessinée alternative d’Amérique du Nord : Chester Brown ou Seth, qui recevront même le renfort de l’Américain Joe Matt, reformant leur trio de prédilection, ainsi que de Fabrice Neaud, pour esquisser un dialogue autour de ce qui les réunit : l’autobiographie !

Seth (2013)
Photo : David Briggs
Portrait de Julie Delporte
Photo : DR

Pour ce qui concerne le Québec, d’aucuns découvriront également sa longue histoire et sa richesse qui rivalisent avec celles de leurs voisins anglophones.

Ceci sera illustré par des hôtes de marque comme Siris, récent Prix de la Critique ACBD de la bande dessinée québécoise ou Catherine Ocelot et Julie Delporte. Ces dernières reviendront sur l’aspect féminin, au fort caractère, de cette bande dessinée francophone d’outre-Atlantique.

Julie Delporte - Préparation de l’exposition canadienne du SoBD18
© Julie Delporte

À ce programme d’une très grande qualité s’ajoute la présence d’éditeurs indépendants canadiens, ainsi que d’une soixantaine de leurs collègues, exposants, libraires, mais aussi celle de François Boucq dont l’actualité éditoriale est riche en cette fin d’année, avec son recueil de 178 couvertures de San-Antonio aux éditions Dupuis-Champaka, mais aussi la réédition somptueuse de sa rencontre avec Alejandro Jodorowsky sur Face de Lune aux éditions du Lombard.

Bref, ceux qui traquent en prime la dédicace ou la perle rare manquant à leur collection devraient repartir de l’événement avec de beaux souvenirs.

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Voir le site officiel du salon pour détails sur les nombreuses tables rondes et expositions :
- LE SITE DE L’EVENEMENT
- LES RENCONTRES
- LA BD CANADIENNE

La 8e édition du SoBD se tiendra les 7, 8 et 9 décembre 2018
Halle des Blancs Manteaux – Paris 4e

Horaires d’ouverture
Vendredi de 15h à 19h
Samedi et dimanche de 11h à 19h
Le SoBD sera ouvert le samedi 8 décembre

En médaillon de cet article : le trio Seth, Joe Matt et Chester Brown invités du SoBD dans un extrait de "Paying for it" © 2011 Chester Brown & Drawn and Quaterly / "Vingt-trois prostituées" (Cornélius, 2012) pour l’édition française

Photos et document : DR - Source : SoBD 2018

LE PRIX ACBD DE LA BD QUÉBECOISE

  Un commentaire ?