Newsletter ActuaBD

Sorcière et Ténèbres T1 - Par Hiroko Nagakura - Komikku

29 novembre 2015 0 BD d’Asie par Marc Vandermeer
🛒 Acheter
  • Sorcières blanches et sorcières noires : ennemies de longue date. Lorsqu'un chasseur de sorcières s'allie avec une sorcière blanche contre ses rivales, débute alors un carnage sans égal. Un premier tome sympathique... et particulièrement violent !

Lorsqu’une sorcière tombe éperdument amoureuse d’un chasseur de sorcières, cela provoque immanquablement une frénésie sans pareille. La plus belle fille du lycée, Hitsuji a pour habitude de ne pas s’impliquer dans des histoires de cœur, mais lors de la venue de Kokuyô, un nouvel élève recouvert de bandages tel un brûlé vif, son univers bascule, et la sorcière blanche qu’elle est affiche clairement ses sentiments. Un duo qui défie les normes, et pourtant destiné à se rencontrer.

En effet, D’un côté les sorcières noires incarnent le mal à l’état brut, tandis que la caste des sorcières blanches, malgré le fait qu’elles pratiquent magie et autres rituels, affichent un caractère joyeux et plein d’énergie positive. C’est d’ailleurs avec ce visage rayonnant qu’Hitsuji prouvera à l’élu de son cœur, que toutes les sorcières ne sont pas mauvaises en soi.

Sorcière et Ténèbres T1 - Par Hiroko Nagakura - Komikku
Copyright : © 2015 Hiroko Nagakura / PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

Hiroko Nagakura s’est déjà illustré sur sa série explosive Rudolph Turkey, mélange d’aventures James Bondienne, alliant gadgets multiples et belles femmes. Chronologiquement, Sorcière et Ténèbres est paru six ans auparavant, et malgré une thématique qui se classe dans un tout autre registre, on perçoit déjà la remarquable touche personnelle de l’artiste.

Ce premier tome se distingue sur bien des points. Malgré ses 280 pages, le ton est de suite donné, on ne tergiverse pas en cours de route. Et une fois lancée, l’intrigue tient la cadence, tenant le lecteur en éveil.

Méfiez-vous aussi des apparences ! Les lecteurs qui pensent que cet album s’adresse à un public jeune, en quête d’un divertissement attendrissant pour les fêtes en feront les frais ! Le sang et les tortures infligées sont dignes de références d’épouvante. Ce premier tome est quasiment inclassable. À la base, il s’adresse à un public pour jeunes lectrices adolescentes, mais une fois sur sa lancée, la barbarie prend le pas.

Le dessin, tout comme pour la trame, peut se classer parmi deux catégories : la fraicheur d’un shojo, grâce à son panel de jeunes filles aux regards juvéniles et à l’ambiance "fleurs bleues" ; mais le trait bascule soudainement vers un style bien plus agressif, que l’on rangerait sans hésitation dans la classe des seinen purs et durs. Une violence affichée par saccades, mais qui, une fois présente, devient démesurément vicieuse, d’où le fait, de ne pas conseiller cet ouvrage à des lecteurs non avertis. Bref, Sorcière et Ténèbres prévu en deux tomes affiche un visage plaisant et attirant, par sa complexité et son mélange de styles, sans pour autant révolutionner le genre.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Sorcière et Ténèbres T1. Par Hiroko Nagakura. Éditeur : Komikku. 280 pages. Sortie : le 28 octobre 2015. Prix : 8,95 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique de Rudolph Turkey T3

 
Newsletter ActuaBD