Soul Drop, investigations spectrales T2 - Par Kadono & Akiyoshi - Taïfu Comics

15 août 2007 0 commentaire
  • Une affaire versant dans le paranormal, des crimes étranges et de mystérieuses menaces... {Soul Drop} nous entraîne dans les méandres d'une enquête très spéciale où chaque témoin apparaît comme une nouvelle voie de garage.

La célèbre chanteuse Shizuku Minamoto a été retrouvée morte aux côtés de son compositeur et compagnon. Un papier portant un message énigmatique est trouvé sur la scène du crime. Le document s’avère être identique à celui découvert près du corps du double de Kukio Higashiori. « Je déroberai dans trois jours l’équivalent de valeur de la vie de la personne habitant cette pièce ». Selon deux inspecteurs des assurances Sircam, Paper Cut, le mystérieux assassin apparaissant sous différentes formes selon les témoins, serait lié à ces affaires. Alors que les inspecteurs Isa et Senjô enquêtent dans le Paladin Auditorium où doit se dérouler un concert-hommage à la défunte artiste, un acte de sabotage signé par un certain 4 Cards coûte la vie à un membre du staff. C’est alors que la petite-fille de Higashiori fait irruption au milieu de l’enquête, en possession d’informations importantes. Elle se joint donc à Isa et Senjô, sans vraiment leur demander leur avis, et ça tombe finalement plutôt bien, car cette affaire est loin d’être simple, d’autant plus que Paper Cut se prépare à frapper de nouveau.

Soul Drop a le mérite de cumuler quelques originalités. Ici nous ne suivons pas des membres des forces de l’ordre mais bel et bien une enquête menée par des inspecteurs d’une compagnie d’assurance. Et d’ailleurs, l’un d’eux blessé par balle s’est fait implanter un microprocesseur cérébral, ce qui fait de lui une sorte de détective-robot insensible à la douleur et doué d’une capacité d’analyse hors pair. L’autre grosse originalité du titre vient du fameux Paper Cut, capable de modifier son apparence afin que chaque témoin oculaire donne un descriptif différent de son signalement, ce qui a pour effet de troubler les enquêteurs. Les autres personnages ne sont bien entendu pas laissés au second plan. Chaque protagoniste possède un charisme et une psychologie propres, rendant l’affaire prenante et assez intéressante à suivre, d’autant que la mise en image ne manque pas de qualité.

« Dites-moi, quelle est pour vous la chose qui a autant de valeur que vos propres vies ? »

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?