Actualité

Soutenez les auteur(e)s ! L’actualité du financement participatif

Par Romain GARNIER le 15 mai 2024                      Lien  
L’actualité du financement participatif est toujours riche de nouveaux projets proposés par des auteurs et des autrices très divers. Une occasion aussi pour nous de vous rappeler les projets toujours en cours. Au menu d’aujourd’hui, retrouvez des Kaïjus sud-américains, un voyage métaphysique, les secrets de la grande histoire révélée par Marie, un mystère au royaume des Sidhes, un papi génial, un livre dont vous êtes l’antihéros ou les errements d’un étudiant qui se découvre une vie dont il ignore tout. Un vaste et beau programme ! Venez découvrir et soutenir les auteur(e)s de ces projets.

L’Ailleurs, de Pierre Taranzano (Éditions Inanna)

« Le labyrinthe de Nosiar est tout ce que nous connaissons. Travailler sans relâche pour l’agrandir, ou déambuler sans fin dans ses longs corridors est tout ce que nous savons faire. On dit qu’il n’y a rien au-delà du labyrinthe. Pourtant, certains parlent de passages vers un Ailleurs. Un immense Ailleurs… ». En quelques mots, Pierre Taranzano nous présente cet ambitieux projet pensé comme un diptyque. Il s’agit d’explorer un univers où le héros est en quête de soi, en dehors d’un labyrinthe où tout est normé par l’esprit rationnel. Une splendide invitation à l’onirisme et à l’inconnu comme en témoignent les diverses illustrations présentées.

Soutenez les auteur(e)s ! L'actualité du financement participatif
© Éditions Inanna / Pierre Taranzano

Quand on découvre ce type de projet, on a inévitablement en tête des univers comme celui de Lewis Carol ou ceux de Neil Gaiman. Pourtant, les influences revendiquées par l’auteur sont tout autres. Elles vont de Métal Hurlant à Gérard de Nerval en passant par Alan Moore, Jim Morrison, Philip K. Dick, Aldous Huxley, les travaux de Carl Gustav Jung ou encore les récits chamaniques de Carlos Castaneda. Des références qui promettent à la fois une réflexion et des explorations hallucinatoires. N’attendez plus, et soutenez cet artiste dont le financement n’est, à ce jour, que de 40%.

© Éditions Inanna / Pierre Taranzano

Pierre Taranzano est un auteur de bande dessinée connu pour sa série en quatre tomes, Les Sources de Shamballah. Il a adapté un roman intitulé Les Thanatonautes (3 tomes), de Bernard Werber, Eric Corbeyran se chargeant du scénario. Enfin, en collaboration avec Luc Ferry, Clotilde Bruneau et Didier Poli, il intègre la collection La Sagesse des Mythes, aux éditions Glénat, en réalisant une adaptation de l’Iliade d’Homère (3 tomes) et de l’Epopée de Gilgamesh (3 tomes).

© Éditions Inanna / Pierre Taranzano

Il est à noter que cet excellent projet s’accompagne d’un bel horizon. En cas de dépassement des 300%, Pierre Taranzano envisage de « lancer le premier numéro d’un magazine qui comprendra, en plus du premier chapitre de l’Ailleurs, d’autres BD (histoires courtes et feuilletons), des nouvelles, des illustrations, des poèmes, bref, de quoi se régaler les neurones ». Vous avez jusqu’au 22 juin pour participer au financement et explorer cet univers et son labyrinthe de Nosiar qui s’annonce poétique, fantastique et absurde.

© Éditions Inanna / Pierre Taranzano

Le petit derrière de l’histoire (T4), de Katia Even et Marina Duclos (Éditions du Chat)

Dans cet univers steampunk, plein d’humour, à l’érotisme de bon aloi, on suit les aventures de Marie, « une jeune femme aussi ouverte d’esprit que de corps, qui se retrouve propulsée d’un bout à l’autre de notre Histoire pour y faire la connaissance charnelle de grands scientifiques. L’objectif n’est pas tant de mettre en avant ces grands hommes, mais bien de montrer avec un humour des plus polissons qu’une femme se cachait derrière chaque célébrité, et que la « maternité » de l’invention lui revenait peut-être plus qu’au mâle en question ». (Charles-Louis Detournay)

© Éditions du Chat / Katia Even

Vous n’aviez jamais suivi les aventures de Marie ? Aucun problème : Katia Even a tout prévu. Il vous est possible de commander les trois albums précédents, que ce soit en format cartonné ou sous format ebooks. Vous pouvez également vous procurer d’autres créations de l’autrice comme Le plastique c’est fantastique !, des dédicaces plus ou moins élaborées, une figure POP ! (non officielle) de Marie et des aquarelles. Beaucoup d’autres contreparties étaient disponibles, mais sont déjà épuisés. Il faut dire qu’ayant dépassé les 50 000 euros, le projet de Katia Even est, une fois encore, un véritable succès. Un succès réalisé, rappelons-le, en auto-édition.

© Éditions du Chat / Katia Even

Mais qui est Katia Even ? « Katia Even est sans doute l’une des autrices érotiques françaises les plus talentueuses et productives de ces dix dernières années. Au scénario, elle officie surtout pour Tabou en livrant des récits pimentés sur lesquels souffle un esprit d’innovation, comme La Déesse, Le Peuple des brumes ou encore les six tomes d’Inguinis qui renouvellent notre vision de la Rome d’Auguste ». (Charles-Louis Detournay)

© Éditions du Chat / Katia Even

Nous soulignerons également la grande qualité graphique de la série dédiée à Marie, la capacité à se renouveler album après album, et des couleurs chatoyantes qui aspirent le regard. Celles-ci sont signées Marina Duclos, qui est aussi la coloriste de la série Princesse Sarah aux éditions Soleil. N’attendez plus et cédez au petit derrière de l’Histoire ! On vous encourage enfin à visiter le site de l’autrice pour en apprendre encore davantage sur cet univers déluré dont le tome quatre vient de conclure la série principale. Vous avez jusqu’au 19 juin pour participer au financement et découvrir les nouvelles péripéties de la pétulante et coquine Marie.

© Éditions du Chat / Katia Even

Mega (T3), de Salvador Sanz (Ilatina Éditions)

Mega est une trilogie de l’Argentin Salvador Sanz, qui réemploie la mythologie du Kaijū japonais afin de le transposer dans un univers sud-américain. Une véritable saga de science-fiction horrifique aux dessins absolument splendides.

Aux origines de la trilogie, le récit prend place à Montevideo, capitale uruguayenne. Un monstre sorti des eaux, baptisé Salamandre par la presse, ravage la ville. Alors que les autorités et l’armée semblent incapables de contenir cette monstruosité, une jeune fille appelle à l’aide, par l’intermédiaire du rêve, Mega, une autre créature titanesque venue de l’Antarctique. Si le protecteur de l’humanité l’emporte, la victoire n’est que de courte durée.

© Ilatina Éditions / Salvador Sanz

Dans le deuxième tome, une expédition archéologique, marquée par des disparitions, tente d’expliquer les origines de ces titans. Pendant ce temps, apparaissent deux nouveaux monstres lovecraftiens : Le Phénix et le Cygne noir.

Dans cet ultime tome proposé au financement participatif, Mega a été vaincu. Si jamais le Phénix et le Cygne noir s’accouplent, le temps disparaîtra. Humanité, faune et flore s’éteindront. Qui peut encore s’opposer à la danse des chacals ?

© Ilatina Éditions / Salvador Sanz

Amateurs et amatrices de Kaijūs japonais, passionné(e)s par Pacific Rim de Guillermo del Toro, lecteurs et lectrices de Kaiju N°8 de Naoya Matsumoto, fanatiques des monstres lovecraftiens, précipitez-vous sur cet univers signé Salvador Sanz. Sachez que si vous avez raté les les deux précédents tomes, ceux-ci sont disponibles comme contreparties dans la campagne, accompagnés d’un fourreau dans lequel les ranger. Parmi les contreparties, vous trouverez également une statuette de Mega, du Phénix, des albums dédicacés et des éditions de luxe. Vous avez jusqu’au 17 juin pour participer au financement et découvrir la conclusion de cette trilogie emplie de Kaijūs sud-américains.

Pour ceux qui aiment les Kaïjus japonais, l’archiviste du cinéma, notamment spécialisé dans le cinéma est-asiatique, propose depuis quelques mois des analyses intéressantes des films Godzilla.

© Ilatina Éditions / Salvador Sanz

Papi Génial (T1 & T2), de Tony Emeriau (Éditions Komics Initiative)

Auteur de bandes dessinées jeunesses (Julio Biscoto, Félicie Trouille) et plus adultes (Sticky Pants), Tony Emeriau propose aux éditions Komics Initiative les deux premiers tomes de Papi Génial. L’objectif de cette série jeunesse est de pouvoir s’adresser à tous les enfants, dès l’âge 3 ans : la bande dessinée ne comprend aucun mot, le contenu des bulles étant constitué de dessins et symboles. Un moyen d’éduquer son enfant au langage narratif de la bande dessinée dès le plus jeune âge.

© Komics Initiative / Tony Emeriau

Dans cet univers vit un vieil homme, un inventeur qui a créé une Bulle lui permettant de se déplacer dans les airs sur la Terre, mais aussi dans l’espace. Il part alors à l’aventure avec ses petits enfants, Oscar et Ninon, ainsi que son chien robot. Un méchant robot va cependant croiser leur route et les mettre en danger, comme l’indique le titre amusant du premier album Le gros robot de l’espace pas gentil du tout !.

© Komics Initiative / Tony Emeriau

Dans le second tome, Papi Génial et ses petits enfants se rendent au château de la Reine Bling Bling. Un récit qui semble initier les enfants à l’empathie envers les animaux - une excellente initiative - alors que le titre s’intitule La licorne en cage de la reine Bling Bling.

Niveau contreparties, on notera notamment la possibilité de se faire tirer le portrait avec le style graphique de l’univers, autrement dit se faire « papigénialiser ». Vous avez jusqu’au 2 juin pour participer au financement et découvrir cette belle série pour enfants. Une bande dessinée qui peut être lue dès l’âge de 3 ans signée Tony Emeriau. L’excellent scénariste de Parias, une série de super-héros français steampunk, elle aussi aux éditions Komics Initiative.

© Komics Initiative / Tony Emeriau

Le Royaume des Sidhes, de Corbeyran et Paulo Borges (Éditions Kamiti)

Eric Corbeyran, un auteur qu’on ne présente plus, aux innombrables scénarios de qualité dans des genres divers, propose un nouvel univers de fantasy mis en dessin par Paulo Borges. Celui-ci se déroule au royaume des Sidhes. La succession est en cours. Une des trois filles de la reine Meika est appelée à régner sur les peuples de l’Arrière-Monde. À la veille de l’annonce de l’héritière, la reine disparaît sans laisser aucune trace.

© Éditions Kamiti / Eric Corbeyran et Paulo Borges

La situation est périlleuse. Aucune autre personne n’est en droit de désigner une héritière. Le conseil de l’Arrière-Monde, composé des représentants de chaque espèce, se réunit. La proposition exceptionnelle faite aux filles de la reine est la suivante : la première qui parvient à retrouver la reine - morte ou vive - montera sur le trône. Pour chacune, il faut se hâter avant que la nouvelle ne parvienne aux oreilles des humains, les ennemis héréditaires du royaume, qui est habité par des faunes, des banshees, des vouivres, des harpies, des gobelins et des korrigans.

© Éditions Kamiti / Eric Corbeyran et Paulo Borges

Dans le même temps, dans un petit village humain, le jeune Adriel décide de rejoindre les armées de l’empereur Yahto. Pour cela, il doit se rendre à la capitale, Corkun-la-Grande. Dans ce périple pour la cité impériale, il sera accompagné de Tranche-Monstre - son oncle à la retraite - et de Pangi, une drôle de bestiole ramenée à la suite d’une conquête.

© Éditions Kamiti / Eric Corbeyran et Paulo Borges

Parmi les contreparties, vous aurez les traditionnels goodies, un ex-libris, un poster, la version collector de l’album, des dédicaces plus moins élaborées ou des planches originales. Vous avez jusqu’au 19 mai pour participer au financement et découvrir ce beau récit de fantasy grand public aux éditions Kamiti.

© Éditions Kamiti / Eric Corbeyran et Paulo Borges

Anal Wizards, de David & William Genchi / Hospital Drama Show, de Scott Travis / House, de Josh Simmons (Huber Éditions)

Les éditions Huber ne proposent pas une, ni deux, mais trois bandes dessinées au financement participatif. La ligne éditoriale est toujours la même, à savoir une synthèse entre le psychédélisme, l’horreur, le trash et l’irrévérence. Le premier projet, intitulé Anal Wizards, sous-titré Le livre dont vous êtes l’antihéros, annonce la couleur. Sur 100 pages, David & William Genchi rendent hommage à leur manière aux jeux de rôles des années 1980-1990. La bande dessinée est interactive avec des règles annoncées comme très simples. « Trouverez-vous le courage de pénétrer dans les Terres de l’ouest et traquer le sorcier qui saura vous délivrer de la malédiction qui vous ronge ? »

© Huber Éditions / David & William Genchi
© Huber Éditions / David & William Genchi

Le trash et l’horreur ne nous quittent pas avec la deuxième proposition de Huber Éditions. Intitulée Hospital Drama Show et signée Scott Travis, cette bande dessinée s’inspire des séries T.V. médicales. Sauf que l’auteur y a injecté violence, absurdité et folie afin d’aborder des thèmes tels que les relations amoureuses, la dépendance grandissante aux technologies ou encore le quotidien des hôpitaux. En affirmant que ses références sont Johny Ryan ou Simon Hanselmann, Scott Travis promet clairement aux lecteurs une expérience de lecture non aseptisée.

© Huber Éditions / Scott Travis
© Huber Éditions / Scott Travis

Enfin, les éditions Huber proposent House de Josh Simmons. Une bande dessinée qu’elles rééditent avec son titre original et sous un autre format. Huber l’avait proposée au tout début de son aventure éditoriale. Le titre était depuis en rupture de stock. Avec un nombre très limité d’exemplaires, comprenant un petit dessin original de l’auteur pour l’édition limitée, on vous propose de découvrir ce récit en noir et blanc de 80 pages. Un récit d’horrifique qui conduit trois adolescents à explorer un manoir abandonné. Une expérience, vous l’imaginez, qui va rapidement tourner au cauchemar.

Vous avez jusqu’au 6 juin pour participer au financement et découvrir ces récits iconoclastes américains qui s’insèrent dans le mouvement underground.

© Huber Éditions / Josh Simmons
© Huber Éditions / Josh Simmons

Une Vie Fantastique, de Kevin Mutch et Time Under Tension, de MS Harkness (Éditions Komics Initiative)

Une vie fantastique est publiée aux États-Unis en 2010. Kevin Mutch reçoit à cette occasion de nombreux compliments, que ce soit de la part d’Alison Bechdel ou de la revue spécialisée Comics Journal. Des comparaisons sont progressivement faites entre l’auteur et des artistes underground comme Daniel Clowes ou Charles Burns.

© Komics Initiative / Kevin Mutch

Dans ce récit proposé aux éditions Komics Initiative, on suit Adam Kline, un étudiant en art raté et un membre de la scène punk-rock de sa ville. L’histoire s’ouvre sur une énième soirée sordide au cours de laquelle il espère une relation d’un soir avec la jolie Anna. Un échec puisque celle-ci quitte la soirée au bras d’un autre homme. Il croise alors Janet, une jeune femme qui lui plait, mais elle est déjà en couple. Il s’apprête pourtant à coucher avec elle, mais il se perd en songes et ferme les yeux.

Quand il les ouvre, tout a changé. Il est nu, sur un matelas, dans la maison où avait lieu la fête. A ses côtés, il découvre Anna, endormie, elle aussi entièrement nue. Il ne se souvient de rien qui l’ait mené à cela. Il rentre chez lui, troublé. Sur les murs de son appartement, il découvre des tableaux peints et signés de sa main. Le problème est qu’il n’a aucun souvenir d’avoir peint un de ces tableaux....Que lui arrive-t-il ?

Il est à noter qu’il ne s’agit pas du premier récit publié aux éditions Komics Initiative par Kevin Mutch, puisque The Rough Pearl fait déjà partie du catalogue.

© Komics Initiative / Kevin Mutch

MS Harkness est une autrice dont l’œuvre est très fortement autobiographique, que ce soit Tinderella ou Desperate Pleasures. Avec Time Under Tension, il s’agit de sa première bande dessinée destinée au public français. Dans ce nouveau récit, toujours à dimension autobiographique, MS Harkness évoque sa relation tendue avec sa mère et la violence sexuelle de son père, désormais en liberté conditionnelle.

Sa vie amoureuse n’est pas plus réjouissante puisqu’elle est amoureuse d’un combattant de MMA, Murmur, déjà maqué. Celui-ci aime passer du temps avec elle pour se défoncer. Sa carrière artistique étant à l’arrêt, et ne pouvant subvenir à ses besoins, elle en vient à vendre de la drogue ou à se prostituer. Afin de s’en sortir, elle prend une décision : passer un diplôme d’entraîneur personnel.

© Komics Initiative / MS Harkness

« Lorsque j’ai découvert les premières planches de MS Harkness, cela a été un coup de cœur. Le trait cartoony d’une efficacité redoutable et les encrages d’une grande précision de l’autrice nous invitent dans un récit très personnel et à la tonalité d’une originalité folle. Les sujets forts et d’une réelle gravité sont évoqués avec un ton direct et un humour irrésistible. » (Mickaël Géreaume, éditeur de Komics Initiative)

Vous avez jusqu’au 2 juin pour participer au financement et découvrir ces récits forts qui fascinent dès les premières pages.

© Komics Initiative / MS Harkness

Il n’est pas trop tard !

Pour rappel, des financements participatifs déjà présentés sur ActuaBD sont toujours disponibles. N’hésitez pas à aller découvrir ces projets que vous avez manqués :

 Comics chaos, de Morvan Le Rest - Se termine le 18 mai.
 Le Panthéon, de Thomas Rivière et Mika Souillard - Se termine le 18 mai.
 Une Aventure de Mikros : Volume 6 et 7, de Jean-Yves Mitton (éditions Original Watts) - Se termine le 17 mai.
 Wilson Nebula, de Fred Mansour, Gianenrico Bonacorsi, Claudia Palescandolo, Nelly Chaine et Jérôme Gautier (Uppercut Éditions) - Prolongations. Ne tardez pas !
 Den 2, de Richard Corben (Éditions Delirium) - Se termine le 4 juin.

Vous trouverez tous les détails nécessaires dans les articles suivants :Soutenez les auteur(e)s et la création française !, Richard Corben et Dan Brereton en financement participatif et Soutenez la création de comics français !.

(par Romain GARNIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Komics Initiative Éditions du Chat iLatina Éditions Inanna Kamiti Huber ✍ Éric Corbeyran ✏️ Josh Simmons ✏️ Tony Emeriau ✏️ Salvador Sanz ✏️ Katia Even ✏️ Pierre Taranzano ✏️ Paulo Borges ✏️ Kevin Mutch ✏️ MS Harkness ✏️ Scott Travis ✏️ David & William Genchi 🎨 Marina Duclos Etats-Unis Belgique Argentine France Financement participatif
 
Participez à la discussion
1 Message :
  • C’est parfois intéressant, les livres proposés par le financement participatif ! Ils permettent aux auteurs et éditeurs de sortir du circuit conventionnel Diffuseur-Distributeur -Libraire qui bouffe plus de 60% du Prix de vente Public ! Sans compter que pour vendre 2000 albums en librairie, il faut en imprimer entre 4000 et 6000 !

    Répondre à ce message

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Romain GARNIER  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD