Spider-Man : L’Ombre du symbiote – Par Chip Zdarsky & Pasqual Ferry – Panini Comics

  • Chip Zdarsky reprend le flambeau des récits alternatifs estampillés « What if ? » chez l’éditeur Marvel avec ce nouvel album : qu’est-ce qui aurait bien pu se passer si Peter Parker s’était laissé séduire par la violence destructrice du symbiote extra-terrestre ?

Au début de cet album, nous retournons au cœur des années 1980 : après avoir survécu aux manigances du Beyonder dans le premier crossover Secret War, Spider-Man revient sur Terre affublé d’un costume noir qu’il a hérité de sa récente aventure. Le costume lui confère une force supérieure, mais Peter a l’impression que son comportement change progressivement sous l’influence de ce nouvel état de fait… Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil : il s’agit bien des débuts de l’histoire tumultueuse entre Spider-Man et le symbiote extra-terrestre telle que nous la connaissons depuis plusieurs décennies.

Le scénariste Chip Zdarsky, selon la tradition de la série « What if ? », nous propose de modifier la donne : contrairement au récit d’origine, la voix du costume noir parvient à atteindre le cœur de Peter, lui expliquant notamment que ses ennemis ne méritent pas sa pitié. Les événements de cet album vont par ailleurs rapidement pousser Spider-Man vers cette nouvelle doctrine, ses ennemis ne manquant pas de revenir à la charge tandis que Peter Parker continue de perdre gros en tant qu’homme…

Sous le trait du dessinateur Pasqual Ferry, nous découvrons un Spider-Man que nous avons rarement vu aussi violent ; ce dernier ne se privant par exemple pas de démembrer ses ennemis. Face à changement de mode opératoire chez l’Homme-araignée, ses ennemis ne manqueront pas de s’en alarmer et de se préparer en conséquence. C’est avec un plaisir de lecteur non dissimulé que l’on voit ainsi le Caïd ou le Sinister Six ourdir des plans pour littéralement survivre à ce nouvel anti-héros.

Spider-Man : L'Ombre du symbiote – Par Chip Zdarsky & Pasqual Ferry – Panini Comics
Si Spider-Man devient violent, certaines personnalités deviennent des cibles évidentes...
© Marvel

Ce qui nous a particulièrement plu avec cet album, c’est que Chip Zdarsky n’est pas resté uniquement sur le postulat de départ, développer un Spider-Man tourmenté et violent sous l’effet du symbiote, mais qu’il n’hésite pas à dérouler l’intrigue au-delà pour inclure l’univers Marvel des années 1980 et notamment les Quatre Fantastiques. Nous n’en dévoilerons pas plus pour ne pas vous divulgâcher cet album, mais le retournement de situation de ce dernier est plaisant à suivre.

Par ailleurs, l’écriture du personnage de Peter Parker et de ses proches nous est parue agréable ; tout ce petit monde étant présenté comme faillible et terriblement humain. Tout ne tourne pas toujours dans le sens que l’on désire, mais il faut faire preuve de volonté pour continuer de faire ce que l’on croit être juste : Peter ne sera ici pas le seul à continuer d’éprouver ces aléas de la vie, ce qui permet de s’attacher sans grande difficulté à de nombreux personnages présentés durant cette aventure.

Spider-Man : L’Ombre du symbiote est un album qui mérite le détour, le scénariste Chip Zdarsky y prouvant à nouveau sa maîtrise évidente des ressorts de l’univers Marvel. Certes l’exercice est dispensable et ne fait donc pas progresser l’univers de Spider-Man, mais il n’en demeure pas moins que la lecture de cet album est appréciable, en particulier pour les amateurs des aventures de l’Homme-araignée.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Spider-Man : L’Ombre du symbiote. Par Chip Zdarsky (scénario) et Pasqual Ferry (dessins). Traduction de Makma/Mathieu Auverdin. Panini Comics. Sortie le 8 décembre 2021. 128 pages. 18,00 Euros.

 
Newsletter ActuaBD