Spider-Man : Retour au noir – Par Peter David, Roberto Aguirre-Sacasa & Todd Nauck (trad. Sophie Watine-Vievard) – Panini Comics

12 mai 2014 0
  • {Retour au noir} est un recueil qui propose différentes aventures de Spider-Man se déroulant peu après le {crossover} {Civil War} (2006). Après avoir révélé publiquement son identité secrète, désormais poursuivi par les forces de l'ordre comme un fugitif, dans quelles conditions l'homme-araignée peut-il continuer sa mission ?

Les choses ont mal tourné pour Peter Parker. Ayant écouté les conseils de Tony Stark (Iron Man), il a révélé publiquement son identité pour que sa famille n’ait plus une épée de Damoclès au dessus d’elle. Bien mal lui en pris : ses ennemis n’ont pas réagi comme il l’espérait et ont attaqué immédiatement ses proches pour se venger. Sa tante May en a ainsi fait les frais, prenant une balle perdue qui était destinée à son neveu. Spider-Man reprend son costume noir pour entrer dans la clandestinité et faire régner la justice...

Spider-Man : Retour au noir – Par Peter David, Roberto Aguirre-Sacasa & Todd Nauck (trad. Sophie Watine-Vievard) – Panini Comics
Spider-Man rencontre une copie qui n’a pas envie de renoncer à ses nouveaux privilèges.
© Marvel - Panini Comics
Eddie Brock, tenté par le symbiote extraterrestre.
© Marvel - Panini Comics

Le contenu de ce recueil est d’un intérêt aléatoire : il y a une, voire deux bonnes histoires à suivre, mais le reste est beaucoup plus commun, sinon peu intéressant. La première histoire propose au lecteur de découvrir une situation incongrue : un ennemi de l’homme-araignée confère, par ses découvertes scientifiques, des pouvoirs similaires à ceux de Spider-Man à de jeunes hommes, orphelins de surcroît. Est-ce que Spider-Man est l’exception ou la règle ? Est-ce que tous ces individus vont suivre comme lui un chemin droit et juste ? L’histoire est peu passionnante, même si un tel synopsis peut offrir des développements intéressants,comme dans Spider-Island de Dan Slott qui sort aussi en ce pluvieux mois d’avril.

La deuxième histoire proposée est de loin celle qui donne le plus d’intérêt à ce recueil. On y retrouve un Eddie Brock, le personnage que nous avons longtemps connu sous le nom du super-vilain Venom, hospitalisé et en proie au doute. Atteint d’un cancer, Eddie cherche à donner un sens à sa vie après quelques tentatives de suicide. Poussé aux meurtres et à la violence gratuite par le symbiote extraterrestre qui le hante, Eddie apprend que la tante de son tourmenteur, Peter Parker, est dans une chambre à proximité. Va t-il profiter de l’occasion pour se venger et ainsi valider les encouragements de Venom à la violence ? La tension de ce récit est palpable et son développement réussi.

Spider-Man dans un duo inédit avec l’Homme-sable.
© Marvel - Panini Comics

Malheureusement, le reste du recueil n’est pas de ce calibre. On retrouvera ainsi Spider-Man dans un binôme inattendu avec son ennemi l’Homme-sable pour sauver d’une terrible injustice le père de ce dernier, un récit malheureusement sans grand relief.

Encore moins enthousiasmant, le très long affrontement contre une méchante araignée humanoïde qui a besoin de se reproduire... Le tout sans finesse. Tout au plus, retiendra-t-on de cette seconde moitié du recueil un épisode où le magnat de la presse Jonah Jameson, maintenant au courant de l’identité secrètes du héros, obtient une entrevue avec Peter Parker pour mettre les points sur les i avec celui qui s’est manifestement joué de lui pendant de nombreuses années !

Flash Thompson n’a pas de chance avec les femmes : il tombe ici sur une araignée humanoïde qui veut faire de lui son hôte pour ses oeufs.
© Marvel - Panini Comics

Retour au noir est un recueil peu saillant dans le catalogue proposé ces derniers temps par l’éditeur Panini autour du personnage de Spider-Man. Tout au plus, feuillettera-t-on l’épisode consacré aux vieux démons d’Eddie Brock pour mieux appréhender la dramaturgie contemporaine du personnage.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?