Newsletter ActuaBD

Spirou 3472 - « Nous sommes tous des enfants de Franquin »

  • Ce numéro du magazine [Spirou-> http://www.spirou.com] daté du 27 octobre 2004 (67e année) est bourré d'anecdotes et de témoignages sur André Franquin et on y retrouve même un poster... comme au bon vieux temps.

Le n°3472 comprend les suites et/ou fins des séries en pré-publications (L’Épervier, Garage Isidore, Les Zappeurs, Mélusine et Pandora Box) en plus des chroniques régulières, mais aussi - que dis-je - mais surtout, un véritable trésor sur André Franquin.

Côté rédactionnel, Zidrou, Batem, Delporte, Cauvin, Gotlib, Jannin, Roba, Tibet, Uderzo, François Schuiten et Yslaire racontent tous, chacun à leur façon, « leur Franquin », en plus d’une entrevue réalisée avec le père du Marsupilami par Éric Verhoest en 1996.

S’y ajoutent les témoignages livrés en BD : Johan De Moor (dont le papa travaillait chez Tintin) nous fait vivre ses malheurs de jeunesse, lui qui n’avait jamais droit aux albums de Lagaffe à la maison. Frank Le Gall raconte, à la manière de l’Oncle Paul, les six fois qu’il a été présenté à Franquin et surtout, son unique soirée avec lui, un cadeau que lui faisaient le destin... et Batem.

Jannin, quant à lui, nous fait part de ses émotions tout au long de son apprentissage avec Franquin, à l’époque du Trombone illustré et de la taupe Augraphie.

Et enfin, Bercovici et Zidrou nous narrent l’hypothétique - mais combien plausible - arrivée de Franquin au Paradis, avec St-Pierre qui lui demande une dédicace dès qu’il en franchit le seuil. Là, il faut aussi s’amuser à reconnaître, dans ce paradis de bédéistes, tous ceux qui y sont déjà : Peyo, Goscinny, Charlier, Will, Tillieux, Degotte, Dupa, Hergé... Mais que peuvent-ils bien faire au Paradis ? Il faut lire la suite.

Le numéro est complété par des hommages de Dubus, de Saive et de l’Agence Illustrissimo, ainsi que par un topo sur l’exposition Franquin à Paris.

Touchant et festif. Même le boss s’y met.

Soulignons la qualité et le bel effort de coordination de ce numéro, où le nom de Thierry Tinlot apparaît encore comme rédacteur-en-chef.

(par Le Bédénaute)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ce magazine peut être commandé sur Internet sur le site Presse de France

 
Newsletter ActuaBD