Albums

Spoon & White T8 : Neverland - Par Simon & Jean Léturgie - Vents d’Ouest

Par Charles-Louis Detournay le 27 octobre 2010                      Lien  
Le duo de flics bêtes et méchants reprennent du service, mais sa maladresse a provoqué le crash de leur avion sur une île déserte. Parodiant le feuilleton télé Lost tout en tirant sur les écolos de l'extrême, Léturgie père & fils nous livrent un nouvel opus toujours divertissant.

L’avion dans lequel voyageaient Spoon, White et Courtney Balconi s’est écrasé sur une île lointaine. Deux mois après le crash, les recherches sont abandonnées. Spoon et White ont survécu à la catastrophe en compagnie de quelques passagers et membres d’équipage. Parmi les victimes, on compte, hélas, la journaliste Courtney Balconi.

Les survivants tentent de trouver un moyen de quitter l’île, d’autant que depuis quelques jours il s’y passe des choses étranges : Spoon pris d’hallucinations voit apparaître Courtney Balconi ; un curieux personnage installé sur l’île semble défendre un trésor tandis que des passagers disparaissent mystérieusement…

Spoon & White T8 : Neverland - Par Simon & Jean Léturgie - Vents d'Ouest

Lancée entre autres par Yann, c’est désormais Jean Léturgie qui assure seul le scénario d’une série présentant les héros les plus bêtes de la bande dessinée. L’expérimenté scénariste ne manque pas de bonnes idées : parodiant Lost, il place les personnages loufoques de la série (deux policiers crétins, tous deux amoureux d’une belle et intelligente présentatrice de télé) au milieu des héros de la très populaire série américaine.

Le canular ne s’arrête pas là car, non content de détourner les personnages télé, Léturgie en profite pour placer un Benoît Poelvoorde jactant un wallon très imagé, et un écolo rasoir provoquant plus de désastres que de sauvetages. Si on rit franchement lors de la première moitié de l’album, la seconde partie est un peu moins enlevée tout en demeurant fort distrayante. Il faut dire que les deux personnages principaux sont très typés et que, même dans une situation aussi rocambolesque, on commence à deviner facilement leur façon de penser.

Si l’on a dû attendre plus de trois ans pour ce nouvel opus, il reste à savoir si les auteurs trouveront encore de nouvelles idées pour faire rebondir les relations entre personnages principaux. En tout cas, Simon Léturgie s’en donne toujours à cœur joie avec un trait aussi humoristique que mordant, cette série convenant particulièrement bien à son style.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Lire les premières page de l’album

Lire nos précédentes chroniques de la série : tomes 4 et 5

🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD