Star Trek – Spock Réflexions – Par Scott et David Tipton & Messina - Delcourt

23 février 2010 0 commentaire
  • Le fait que Spock ait eu une existence bouleversante est indiscutable. Rien que ses aventures avec l'équipage de l'Enterprise relèvent de l'exceptionnel. Malheureusement il n'appartient pas à n'importe qui de pouvoir relater un tel destin avec satisfaction. Exercice raté pour les frères Tipton.

Dans un univers lointain, deux voyageurs sont coincés ensemble à la frontière des terres de la Fédération. En attendant de pouvoir continuer leurs routes, l’attente permet à l’un d’entre eux, le bien connu Vulcain Spock, de se remémorer de lointains souvenirs.

C’est donc au destin du plus célèbre extraterrestre de la saga Star Trek que Scott et David Tipton se sont attaqués dans ce second one shot édité par Delcourt. Tout au long de l’album, les auteurs surfent sur les vagues du temps pour permettre au lecteur de cerner ce personnage atypique. Ils retournent dans ses années de jeunesse et les difficultés du “demi-Vulcain“ (à moitié humain par sa mère) à se construire comme ses semblables. Le lecteur peut aussi découvrir certains épisodes-clés ayant marqué son existence, comme la rencontre avec le capitaine Kirk ou les premiers essais de téléportations, mais aussi comprendre comment notre homme s’est humanisé au fil des années.

Malgré la multitude d’éléments qui s’enchaînent tout au long de l’album, le scénario des frères Tipton souffre d’un manque relatif d’action et d’une lenteur dans le rythme du récit qui devient rapidement ennuyeuse. Les aller-retour entre le présent et le passé de Spock ou les échanges du Vulcain avec son camarade de voyage paraissent aussi vite superficiels et peu utiles au déroulement de l’histoire.

Star Trek – Spock Réflexions – Par Scott et David Tipton & Messina - Delcourt

Un scénario d’autant plus décevant que la travail graphique de David Messina est tout à fait honnête (sans plus). Sa représentation de Spock à travers les différentes périodes de sa vie s’avère, à mon avis, l’élément de son travail graphique le plus réussi.

Au final, cet album comblera peut-être les attentes des amateurs de Star Trek, avides de révélations sur le passé du Vulcain. Par contre, les amateurs lambda de science-fiction risquent bien d’être vite déçus par la platitude du récit. Regrettable !

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?