Newsletter ActuaBD

Star Wars | La Haute République T. 1 – Par Cavan Scott & Ario Anindito – Panini Comics

  • L’univers de « Star Wars » accueille dans son canon une nouvelle chronologie, celle de la Haute République. Que vaut la première sortie dans ce lointain passé ?

On en a pris l’habitude : depuis le rachat de LucasFilm par le groupe Disney et la relance en 2015 des titres Star Wars estampillés Marvel (les deux entités étant la propriété du groupe Disney), ces récents Comics inspirés par l’œuvre originelle de George Lucas sont présentés comme « canon » et font donc partie de l’histoire globale de cette saga à l’égal par exemple des films.

Cela n’empêche toutefois pas que ces œuvres issues de différents médias peuvent se contredire : on peut par exemple le remarquer avec le lancement de la série The Bad Batch de Dave Filoni, où l’histoire du jeune Padawan Caleb Dume pendant l’ordre 66 est différente de celle couchée dans des Comics quelques années plus tôt. On ne reprochera toutefois pas au réalisateur et scénariste de raconter sa version des faits pour un personnage qu’il a créé et fait vivre quelques années dans la série Rebels… On en profite : bien évidemment, The Bad Batch mérite le détour en ce moment si vous avez particulièrement apprécié la série Clone Wars, toujours du même réalisateur.

Revenons sur ce qui nous intéresse avec cet album, la Haute République. Il s’agit d’un temps situé quelques siècles avant les événements racontés dans l’épisode I, où par exemple Yoda n’est pas encore le personnage sage et âgé que nous connaissons bien (ce qui ne l’empêche pas d’être reconnaissable dans cet album et déjà au conseil des Jedi !). Cette Haute République marque l’avènement des Jedi comme unique puissance dans la Force : la Vielile République avait pris fin sur l’affrontement entre les Sith et les Jedi, ces derniers éradiquant leur adversaire du côté obscur. Les nostalgiques du jeu-vidéo Knights of the Old Republic se remémoreront peut-être leurs aventures au côté de Revan dans cette antique période !

La Haute République marque aussi l’envie de la République et des Jedis de contrôler la Bordure extérieure… qui reste à explorer ! Il s’agit d’un temps d’aventures, où les navigateurs et les Jedi sont envoyés découvrir de nouveaux mondes et, si possible, les rallier à la République. Un projet d’expansion qui ne passe pas auprès de tous, car des planètes ne souhaitent pas se soumettre à cette nouvelle autorité et une menace mystérieuse pour les lecteurs, appelée les Nihil, a carrément décidé de mener une guerre contre ce régime en expansion.

L’album nous invite à découvrir les aventures d’une Padawan appelée Keeve Trennis, une apprentie dont la formation touche à son terme sous la direction du Jedi Sskeer (un Trandoshan, un homme-lézard de la même espèce que le chasseur de primes Bossk entrevu dans l’épisode V). Rapidement adoubée Jedi, Keeve va prendre part à une mission d’exploration qui va la mener face à des menaces insoupçonnées en ces temps paisibles.

Star Wars | La Haute République T. 1 – Par Cavan Scott & Ario Anindito – Panini Comics
Un Hutt mort dans un vaisseau abandonné, ce n’est jamais une bonne nouvelle, même au temps de la Haute République.
© & TM 2021 LUCASFILM LTD.

Chose relativement rare à souligner, ces épisodes ont été rapidement traduits et publiés par l’éditeur Panini, car ces deux chapitres datent respectivement de janvier et février 2021. Le revers de la pièce, c’est que sous cette forme, un court album bimestriel de deux histoires, on en a trop peu pour avoir un avis bien cerné sur cette série.

En l’état, et nous confessons être un public réceptif à cet univers, l’aventure qui nous est ici proposée nous apparaît comme sympathique, mais probablement aussi dispensable à moins d’une énorme surprise. Nous nourrissons aussi quelques craintes à propos d’une écriture manichéenne des personnages : nous sommes intéressés de découvrir les aventures d’un Trandoshan du bon côté de la barrière, mais les racines de Sskeer semblent jouer un rôle important et le pousser vers des travers auxquels nous sommes habitués… Charge à la série de nous prouver qu’elle nous a bien eus ! Nous craignons aussi les potentiels revers de cet univers quasi-utopique sur le papier : tout y est parfait et rutilant, sans l’ombre d’une tension dans la Force (alors même que les Sith ont massivement disparu !). Nous ne pouvons qu’espérer que la série saura trouver les moyens nécessaires pour faire trembler cet ordre parfait.

Relevons aussi au crédit de ce premier album les très jolies planches du dessinateur Ario Anindito qui mettent agréablement en valeur les aventures de Keeve Trennis. Des premières aventures sympathiques que nous recommanderions en priorité aux aficionados très passionnés de Star Wars, car elles nécessitent peut-être une passion initiale pour cette saga afin de s’y investir pleinement.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Star Wars | La Haute République T.1 | Ordalie. Par Cavan Scott (scénario) et Ario Anindito (dessins). Traduction de Thomas Daiver. Sortie le 12 mai 2021. 48 pages. 5,99 Euros.

 
Newsletter ActuaBD