Star Wars chez Delcourt : un état des lieux

12 décembre 2014 1 commentaire
  • La licence comics Star Wars, en France, ne sera plus l'exclusivité de Delcourt qui doit dorénavant la partager avec Panini. Et la répartition du catalogue ne semble pas à l'avantage du premier.

La semaine dernière Delcourt publiait un communiqué de presse au ton plutôt triomphant mais qui dans les faits, pour ceux qui suivent même lointainement l’évolution de la licence comics Star Wars, entérine une situation qui se profilait depuis plusieurs mois déjà. Rappel des faits.

En France, Delcourt est l’éditeur, quasiment historique, possédant les droits sur la licence Star Wars du catalogue de l’éditeur américain Dark Horse. Le travail sur cette licence, outre un magazine, (anciennement Star Wars, la saga en BD, renommé en Star Wars Comics Magazine) compte plus de 150 albums publiés depuis près de 15 ans. Une somme !

Star Wars chez Delcourt : un état des lieux

En 2012, Disney rachète Lucasfilm. Possédant également Marvel, il était naturel que la licence Star Wars passe de Dark Horse à la Maison des Idées. Ce fut chose faite début 2014 comme nous vous le racontions ici. Dès lors, la question du partenaire français se posait déjà : qui entre Delcourt, légitime sur la licence, ou de Panini, qui publie Marvel chez nous, allait rafler la mise ?

Avec les nouveaux films annoncés, c’est une nouvelle continuité que Disney compte créer autour de Star Wars. Tout l’Univers Étendu, alimenté depuis plusieurs années, n’est plus considéré comme canon. Les titres qui en relèvent s’inscrivent dans un label baptisé "Star Wars Legends", quand les nouveaux titres construiront la "véritable" et nouvelle continuité.

Du côté éditorial, c’est à partir de janvier 2015 que Marvel devient l’éditeur officiel de Star Wars. Et qui dit Marvel dit Panini en France. C’est en effet cette dernière maison d’édition qui sera en charge de publier chez nous les nouvelles séries Star Wars relevant de la continuité officielle, avec comme première annonce la parution d’un nouveau bimestriel Star Wars, à partir de mai 2015.

L’Aventure continue aux Éditions Delcourt

Quid de Delcourt alors, qui a annoncé en novembre dernier l’arrêt de Star Wars Comics Magazine ? La réponse est arrivée le 5 décembre via un communiqué officiel :

Nous sommes heureux de vous annoncer qu’après presque vingt ans d’une fructueuse collaboration sur l’univers créé par George Lucas, The Walt Disney Company France, propriétaire de Lucasfilm, renouvelle sa confiance aux Éditions Delcourt sur plusieurs gammes de bandes dessinées diffusées en librairie et au format numérique.

Les 156 albums Star Wars figurant à notre catalogue, ainsi que les suites de séries à paraître, continueront d’être exploités sous le label Star Wars Legends.
Nous publierons également de nouveaux albums BD de contenus déjà parus dans le bimestriel Star Wars Comics Magazine.

Enfin, The Walt Disney Company France nous confie la licence jeunesse Star Wars Rebels, dont le dessin animé est actuellement diffusé à la télévision française.
Fort de ce nouvel élan, Les Éditions Delcourt ont d’ores et déjà programmé la publication de quinze à vingt‐cinq nouveautés par an jusqu’en 2017.

Star Wars Legacy : l’une des séries phares du catalogue de Delcourt

Comment comprendre ce communiqué de presse de l’éditeur qui annonce que tout continue alors que tout semble sur le point de s’achever ?

D’abord comme la préservation du catalogue existant : Delcourt conserve ses positions et les droits sur le label "Legends" issu de Dark Horse. Ce n’est pas rien non plus. On se souvient par exemple, récemment, de la récupération complète par Urban Comics du catalogue DC Comics, y compris de titres édités il y a peu par Panini et qui ressortent à présent chez le nouvel éditeur.

Ensuite comme un rappel que pour le court terme, et malgré les changements éditoriaux à venir, c’est toujours chez Delcourt que les fans pourront s’abreuver en comics Star Wars. Aussi bien avec des nouveautés qu’à travers un vaste catalogue à explorer.

Côté nouveautés, Delcourt pourra exploiter les titres débutés dans le magazine. Intéressant, mais le filon risque de s’épuiser rapidement. Seule perspective véritablement ouverte, les droits obtenus sur les futures adaptations de la licence Rebels, série animée dont la diffusion vient de débuter. Mais pour le moment aucun projet comics n’est annoncé sur cette licence !

Pourtant, Delcourt affirme avoir "d’ores et déjà programmé la publication de quinze à vingt‐cinq nouveautés par an jusqu’en 2017". Certainement la fin du catalogue Dark Horse dont certaines séries se sont achevées cette année aux États-Unis. Une sorte de sursis ? Sans doute, mais bienvenu puisqu’il permettra de surfer sur l’engouement provoqué par les nouveaux films, le premier d’entre eux étant déjà annoncé pour l’année prochaine. On peut d’ailleurs observer que le communiqué de presse de Delcourt, alors même que les informations qu’il fournit étaient connues depuis la rentrée dernière, se trouve publié une semaine après la diffusion du premier trailer de Star Wars : Episode VII : The Force Awakens :

Interrogé au sujet de ces nouveautés Thierry Mornet se veut ainsi rassurant : "nous parlons de nouveaux albums - aussi bien à partir de matériel précédemment publié dans les magazines que de la nouvelle série Star Wars Rebels". Sur les formats de ces publications à venir, il indique en outre : "Nous avions d’ores et déjà lancé quelques intégrales très bien reçues par les fans depuis deux ans. C’est un format que nous allons poursuivre, bien entendu. Des nouveaux formats sont à l’étude, mais la collection, que les fans de Star Wars nous ont dit apprécier depuis toutes ces années, va également se poursuivre.

Première annoncé de publication Star Wars chez Marvel : ce sera du Legends

Concernant le choix de Panini pour éditer les titres liés à la nouvelle continuité, il précise qu’il s’agit d’"une décision de la World Disney Company France" et ajoute : "même si nous aurions préféré sans doute travailler sur l’ensemble des séries Star Wars, ce qui n’aurait pas manqué de nous permettre de poursuivre le travail effectué depuis près de 15 ans en toute cohérence, nous sommes réellement ravis de collaborer avec Disney en ce qui concerne l’intégralité du catalogue que nous avons développé depuis toutes ces années, mais aussi d’y ajouter les éditions numériques et les albums Star Wars Rebels". Regrets et frustration, naturels au vu du travail effectué sur la licence, et assez largement apprécié par les fans, semblent digérés.

Mais face à l’arrivée prochaine des nouveaux films Star Wars et de la nouvelle continuité allant avec, qui sera relayée et déployée dans les nouveaux comics Marvel, publiés en France chez Panini, l’avenir de la licence Star Wars chez Delcourt semble bien incertain : saura-t-elle résister à la déferlante qui arrive, convaincre les amateurs de continuer à s’y investir, et survivre à sa dénomination qui semble désormais la reléguer à un passé révolu ? L’avenir nous le dira.

(par Guillaume Boutet)

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Amusant, en effet. On annonce que tout ce que l’on a publié depuis des années est légendaire (c’est à dire hors de la continuité réelle de cette saga SF, donc bon à oublier), que la Disney se charge de rétablir (ben oui, il faut qu’ils se remboursent de leur investissement, donc les fans doivent préparer parapluie et portemonnaie, sinon, il faudra rendre compte aux actionnaires).... cela vaut mieux que les funestes histoires imaginaires conçues par Marvel et DC par le passé pour justifier leurs errements, mais tout de même, pas de quoi publier un communiquer triomphaliste !! Heureusement qu’il reste Walking Dead....

    Répondre à ce message