Steve Lumour - L’Art de la Winne - Par FabCaro - Le Lombard

12 août 2011 0 commentaire
  • Steve Lumour pense qu’il a toute les qualités pour réussir ! Il se considère comme beau, charmant et charmeur, et surtout talentueux dans son futur métier. Il veut se lancer comme humoriste. L’ennui, c’est qu’il est toujours à côté de la plaque ! Steve est à l’humour ce que le faux intervieweur stagiaire Hugues Delatte (alias Raphaël Mezrahi) était au journalisme. Sur ce canevas, {{FabCaro}} a construit des histoires courtes, extrêmement drôles et rafraichissantes !

Emile Escartefougne, alias Steve Lumour, recherche un agent afin de promouvoir sa carrière. Cet éternel enthousiaste croit en son talent. La meilleure preuve, c’est qu’il rigole lui-même de ses vannes. Le problème c’est que les autres trouvent que ces feintes sont nullissimes. Steve est un looser, un con, perpétuellement à côté de la plaque. Il ne prend pas conscience de ses maladresses et de son manque d’humour. Un agent, un brin sceptique, croit cependant à sa capacité de rebondir et de faire rire. Il est prêt à prendre Steve dans son écurie à condition de prendre 85% des cachets, et la quasi-totalité des droits audiovisuels. En parfait imbécile heureux, Steve se lance corps et âme dans la mêlée, prêt à s’imposer grâce à des spectacles dans des supermarchés, des tournages de spot publicitaire ou des interviews données à des télévisions locales. Lumour ne passe pas inaperçu. Il est rapidement nominé aux « BIDOR », un prix récompensant le plus mauvais humoriste.

Steve Lumour - L'Art de la Winne - Par FabCaro - Le Lombard
Extrait de Steve Lumour
(c) FabCaro & Le Lombard

Cette biographie de l’homme le moins connu de cette planète est franchement désopilante. FabCaro ne manque décidément pas d’humour, lui ! Son personnage est tellement navrant qu’il en devient attachant. Cette série a été dénichée par Jean-Luc Cornette pour le compte des éditions du Lombard. C’est l’une des rescapées du magazine Kramix. Elle est parue en même temps que le tout autant réussi Bretzelle et Baba, de Lucie Gomez, dont nous vous reparlerons prochainement.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire aussi les chroniques de :
- L’Album de l’année
- Like a steak machine
- Droit dans le mûr
- Talijanska

Et une interview :
- "Figurec, c’est de l’anticipation à très court terme !" (avec C. De Metter, Mars 2007)

Commander l’album sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?