Stravaganza : La Reine au casque de fer T7 - Par Akihito Tomi - Casterman

23 avril 2019 0 commentaire
  • Ultime tome de la série, un ensemble d’histoires courtes constituant un joli épilogue pour dire au revoir à la reine Viviane et à ses amis, évoluant dans un univers « heroic-fantasy » très européen et sensuel qui a fait le charme du titre.

Nous vous l’avions indiqué l’an dernier lors de la parution des derniers tomes, un spin-off de Stravaganza avait été annoncé au Japon. Finalement c’est un unique tome supplémentaire, sous forme de recueil de nouvelles, qui fut publié.

Nous retrouvons donc l’univers de la série pour sept histoires, de longueurs variées, qui mettent en scène surtout des personnages secondaires. L’ambiance se veut légère et les récits prennent place en suite directe de l’histoire principale, dans le nouveau monde en paix établi par la reine Viviane.

Le recueil débute par un petit retour dans le passé, narrant la rencontre toute mignonne de Viviane et d’Olavie la géante lorsqu’elles étaient enfants, puis du bébé de Luba que tout le monde veut prendre dans ses bras.

Stravaganza : La Reine au casque de fer T7 - Par Akihito Tomi - Casterman
© 2012 Akihito Tomi / ENTERBRAIN

Le gros morceau du tome, une histoire en deux parties, s’intéresse à la tribu des Loup-Garous, qui ne vit que par le combat, et à leur jeune chef, Meow. Suite aux lourdes pertes subies durant la guerre, la tribu a perdu la plupart de ses vétérans et la population s’est considérablement rajeunie.

Meow représente cette nouvelle génération, ainsi que le désir de changement. En effet diriger ne l’intéresse pas et il se passionne davantage pour le dessin. Mais la tradition veut que le chef soit le plus fort et Meow n’a pas d’égal. Une histoire sur l’évolution de la société, parfaitement dans l’esprit de l’oeuvre.

Enfin le mangaka propose un moment coquin entre sœurs un peu étrange, les problèmes de reconnaissance de la princesse gnome, la réfection de l’auberge de la série par un artisan pas commode, et le tout se termine par un rêve un brin érotique de Viviane qui n’a toujours pas trouvé l’amour.

Toujours aussi joli graphiquement, avec des personnages hauts en couleur et attachants, et cette petite étrangeté par moments qui lui donne son cachet, cet ultime tome referme parfaitement Stravaganza, dont nous aurions bien aimé profiter encore un peu des charmes.

© 2012 Akihito Tomi / ENTERBRAIN

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Stravaganza : La Reine au casque de fer T7. Par Akihito Tomi. Traduction Sébastien Ludmann. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 27 mars 2019. 186 pages. 8,45 euros.

Acheter le tome 7 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Stravaganza sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2
- Lire la chronique des tomes 3 & 4
- Lire la chronique des tomes 5 & 6

  Un commentaire ?