Stravaganza : La Reine au casque de fer T3 & T4 - Par Akihito Tomi - Casterman

13 février 2017 0 commentaire
  • Grâce à l'aide du peuple des géants, la reine Viviane reconquiert son royaume mais elle comprend que l’origine du mal se trouve ailleurs et menace tout le continent. Une nouvelle quête commence pour notre héroïne dans un univers mêlant toujours habillement drame, comique et grivois.

Nous avions laissé Viviane, la souveraine masquée, préparer la reconquête de son royaume, dévasté et envahi par une horde de signes géants anormalement agressif et violent. Pour cela elle avait d’abord conduit son peuple chez leurs alliés, les Sépoïens, une race de géants, puis avec leur aide, organisa une expédition ayant pour objet de préparer leur contre-attaque.

Stravaganza : La Reine au casque de fer T3 & T4 - Par Akihito Tomi - Casterman

C’est sur cette mission que débute le troisième tome mais l’action ne sera pas totalement au rendez-vous car notre troupe va découvrir tous les singes morts. Les habitants peuvent revenir, enterrer leurs morts, et le mystère peut commencer à s’éclaircir.

Les traces d’une substance provoquant une agressivité incontrôlable, associée à une augmentation spectaculaire de la force, est trouvé chez ces singes et Viviane et les siens comprennent qu’il leur faut trouver l’origine de ce fléau, au risque de voir leur continent sombrer dans la destruction.

Les redoutables guerrières sépoïennes
© 2012 Akihito Tomi / ENTERBRAIN

C’est ainsi que Viviane, sous son identité de Claria, décide de mener l’enquête seule et entame un voyage qui l’amène à la cité des Kenwas, un peuple humanoïde doté d’une agilité hors du commun, caractérisé par une queue située dans le bas du dos.

Là-bas Claria se lie d’amitié avec des habitants mais le fléau s’y répand déjà mais permet à notre héroïne d’enfin faire face aux instigateurs : une tribu lorgnant du côté de l’Orc, qui sous les conseils d’un énigmatique « elfe noir », répand la fameuse substance afin de préparer leur conquête du continent !

Dans ces deux nouveaux tomes nous continuons de retrouver ce qui fait le charme de la série : une héroïne forte, un univers d’heroic-fantasy mettant l’accent sur ses diverses races, des séquences d’actions efficaces, et une bonne dose de grivoiserie avec un auteur qui ne perd jamais l’occasion de mettre en avant les formes généreuses de son héroïne, qui se retrouve déshabillée très régulièrement.

Claria faisant face à une victime du "fléau"
© 2012 Akihito Tomi / ENTERBRAIN

Sans être d’une folle originalité, Stravaganza n’en reste pas moins un titre fort sympathique aussi bien pour son dessin, clair et dynamique, que pour son récit d’heroic-fantasy classique mais bien mené.

Le récit alterne séquence d’action et de révélation avec des moments de type « tranche de vie » souvent comique (une partie de chasse des géants, la découverte de la cité des Kenwas), même si ces derniers moments se font maintenant plus rares avec l’entrée en scène des « vilains ».

Notons que le cinquième tome sera publié en mai prochain et nous aurons rattrapé ainsi la publication japonaise, au rythme de sortie d’un ou deux tomes par an. Conséquence : la publication de la série sera bientôt fortement ralentie !

Cependant, pas de raison de bouder cette jolie et très agréable série, qui possède quelques bons arguments entre son héroïne et son univers bien ficelé !

Claria et ses amis en mauvaise posture !
© 2012 Akihito Tomi / ENTERBRAIN

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Stravaganza : La Reine au casque de fer T3 & T4. Par Akihito Tomi. Traduction Sébastien Ludmann. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 7 septembre 2016 & le 8 février 2017. 175 pages. 8,45 euros.

Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

Stravaganza sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2

  Un commentaire ?