Newsletter ActuaBD

Strobe Edge, T1 & 2 – par Io Sakisaka – Kana

  • Sous des dehors un peu naïfs et simplistes, ce manga traite du sentiment amoureux avec beaucoup de tendresse et de justesse. Un titre plein de douceur et très émouvant.

Chaque jour, Ninako et ses amies attendent le passage de Ren Ichinose, le play-boy de l’école, qui ne leur accorde pas un regard. L’adolescente n’est pas vraiment intéressée par le lycéen, mais elle suit le mouvement. En fait, Ninako ne comprend pas grand chose à l’amour. Elle est tellement naïve, qu’elle ne remarque pas que Daiki, son amie d’enfance, est amoureux d’elle. Ninako est une jeune fille fraîche et terriblement crédule qui croit tout ce qu’on lui dit. Alors quand ses amies lui disent qu’elle devrait sortir avec Daiki, elle pense que c’est ça l’amour.

Jusqu’à ce qu’elle croise Ren dans le métro. Dans une bousculade, il écrase son strap de portable, et c’est le début, pour les deux lycéens, de leur rencontre quotidienne. C’est aussi une prise de conscience pour Ninako, la conscience de ce qu’est le véritable amour, le premier amour.

La découverte de l’amour chez les adolescents est le thème de prédilection de Io Sakisaka , mais Strobe Edge est la première série longue qu’elle consacre à ce sujet avec ses 10 volumes.

Il y est plus précisément question du premier amour, de celui qui vous donne des papillons dans le ventre et qui vous marque à jamais. Un sujet déjà traité à de nombreuses reprises dans les shojô mangas, couplé à une héroïne qui n’est pas terriblement, mais horriblement naïve. Du déjà vu et de la simplicité, à l’image des graphismes de ce manga, sans fioritures, et à la mise en page sobre.

Pourtant, à l’image de sa candide héroïne, l’histoire est traitée avec une simplicité déconcertante, mais parfaitement juste. Presque sans sans rendre compte, le lecteur est transporté par les premiers émois de ces adolescents et touché par la justesse des sentiments de Ninako. On rit, on pleure avec la jeune fille, on sourit aux hésitations de Daiki et le charme de Ren ne laisse pas insensible. La profondeur des sentiments est parfaitement rendue et l’attitude de l’héroïne est finalement plus mature et réfléchie qu’elle ne le laissait paraître au début.

Enfin, le tome 2 ajoute une petite dose d’humour avec Ando, un play-boy qui va prendre un malin plaisir à taquiner l’héroïne.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

 
Newsletter ActuaBD