Stunts : The 9th Ghost - Par Sora Daichi - Éd. Glénat

Par Jaime Bonkowski de Passos Très bon 5 juillet 2024 
Un jeune policier du NYPD plein d'ambition, des meurtres en série, une équipe spéciale d'enquêteurs... Stunts : The 9th Ghost a de quoi intriguer : les mangas de ce type, avec une ambiance très polar noir bien gore, sont plutôt rares en ce moment où la tendance est plutôt au fantastique. Une série seinen complète en trois tomes qui sent bon le sang neuf (au sens propre et figuré).

À New York, une série de meurtres abominables frappe la ville et plonge la population dans l’émoi. Pour les policiers du NYPD, chaque incident lié à l’affaire semble insoluble : meurtre en chambre close, disparition pure et simple... On les appelle les "ghost affair".

C’est dans ce climat incertain que débarque James Martin, un jeune diplômé de l’académie de police prêt à faire ses preuves pour impressionner son grand frère, l’assistant du procureur. Mais ce dernier se retrouve mêlé à une ghost affaire, et Jack n’a d’autre choix que de s’enrôler au sein du Stunts, l’unité spéciale en charge d’enquêter sur ces crimes.

Il met alors le doigt sur un engrenage morbide qui va le confronter au pire de ce que l’humanité a à offrir...

Protéger et servir... À n’importe quel prix

Ça fait un moment qu’on avait plus lu une série de manga policière aussi prenante (et aussi courte, ce qui ne sera pas pour déplaire à votre portefeuille). La tendance actuelle du manga tend plutôt vers le fantastique ; mais Stunts : The 9th Ghost joue au contraire la carte du réalisme pour nous entraîner dans une enquête survoltée et ultraviolente.

On s’interroge parfois sur la possible nature paranormale de certaines interactions, mais l’auteur Sora Daichi jette volontairement le flou en nous orientant plutôt dans le sens d’un réalisme exagéré que d’un vrai paranormal (mais libre à chacun de l’interpréter comme il le souhaite...)

Les personnages restent très fidèles aux tropes du manga classique type shonen, particulièrement le héros, James, qui est un véritable concentré des classiques (des clichés ?) du héros de manga : naïf, gros mangeur, animé d’un sens aigu de la justice, prompt à la baston... C’est justement du contraste entre lui et l’horreur de l’enquête que naît l’originalité du titre. L’auteur pose une question essentielle : la candeur peut-elle survivre à l’insupportable ?

Chapitre après chapitre, James découvre la dure réalité du métier d’enquêteur, sans se départir de son sens moral infaillible mais en encaissant beaucoup de coups, sur le plan physique comme psychologique. L’enquête devient même une course contre la montre entre lui et le meurtrier : qui craquera le premier ?

Le dessin porte ces thématiques par une violence crue, presque absurde, et carrément gore. Dans le ton comme dans l’image, on pense pas mal au film Seven de David Fincher, probablement une grosse inspiration pour l’auteur. Il signe ici son premier seinen dans le genre du polar, et nous livre un récit tout en maîtrise tant dans le dessin que dans le rythme de la narration.

Pas plus de trois tomes pour une série vraiment captivante, originale et qui sait nous prendre aux tripes : que demande-t-on de plus ? Le public amateur d’hémoglobine et d’enquêtes insolubles sera ravi, en tout cas nous à ActuaBD, on l’est !

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782344062333

"Stunts : The 9th Ghost" - par Sora Daichi - Éd. Glénat - 02/05/2024 - 200 pages ) 7€90.

à partir de 17 ans Polar Horreur Action Policier, Thriller Japon
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Jaime Bonkowski de Passos  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD