Suicide Squad Renégat T1 - Par Tom Taylor & Bruno Redondo - Urban Comics

29 janvier 2021 0
  • La nouvelle Suicide Squad est là ! Avec le retour de quelques figures incontournables, mais surtout un vaste nouveau casting, moderne et dans l'air du temps, qui entraîne la célèbre équipe vers des aventures un peu différentes et relativement sympathiques.

Plus d’un an après la fin en France de sa dernière itération, qui s’était articulée autour de l’exploration des personnalités détraquée de ses membres, au sein d’un récit chaotique et inégal, Tom Taylor reprend en main la destinée de la Force Spéciale X. Et pour bien marquer ce renouveau, le scénariste procède à un grand ménage.

En effet nous ne retrouvons que trois habitués du titre : Harley Queen, Deadshot et King Shark, voire quatre si on compte le passage éclair de Capitain Boomrang. Même Amanda Waller ne rempile pas, mise sur la touche par un nouveau responsable qui se présente plus inhumain et méprisant que la célèbre patronne de Belle Reve. Et pour assurer les missions de son agenda, il décide de recruter massivement tout un panel de nouvelles têtes créées à cette occasion.

Ce premier tome [1] s’intéresse plus particulièrement à un groupe d’activistes dotés de super-pouvoirs, qui s’attaquent aux intérêts américains de par le monde. Une cible de choix pour la Suicide Squad de son nouveau commandant, qui ne s’embarrasse pas de l’ambiguïté morale de son prédécesseur pour assumer des opérations d’ingérences et d’assassinats politiques.

Suicide Squad Renégat T1 - Par Tom Taylor & Bruno Redondo - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

En face, les Révoltés comme ils se font appeler, jouent le rôle d’une contre-force constituée de minorités qui s’opposent aux machinations de l’Oncle Sam. Au milieu de cette bataille, Harley Queen et Deadshot font office de vétérans mais aussi de représentants d’un monde d’avant qui semble pour le moment dépassé, suivant les uns ou les autres, en fonction essentiellement de leur chance de survie.

Tom Taylor signe donc un récit, pas forcément plus politique que la tradition du titre, mais plus ancré dans l’actualité et les sujets du moment. Ainsi parmi les quelques citations du tome, le français sera familier avec celle sur la Jungle de Calais et l’immigration illégale. Mais en dehors de ce point et du changement des acteurs, et de qui chasse qui, la dynamique générale reste la même.

Si nous mettons de côté l’épisode sur Capitain Boomrang, qui en réalité appartient au run de Flash, et qui se révèle extrêmement drôle, cette nouvelle Suicide Squad apparaît donc moins parodique et hyperbolique. Ainsi si l’action et l’humour restent présents, essentiellement grâce à ses personnages historiques, ses enjeux et ses nouveaux personnages en font un récit plus classique, plutôt malin, et pouvant finalement intéresser un public plus large que les amateurs traditionnels du titre.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Suicide Squad Renégat T1. Scénario : Tom Taylor & Joshua Williamson. Dessin : Bruno Redondo, Daniel Sampere & Collectif. Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 27 novembre 2020. 216 pages. 20,00 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Suicide Squad "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique de Justice League vs Suicide Squad
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique du tome 4
- Lire la chronique du tome 5
- Lire la chronique des tomes 6 & 7

Suicide Squad "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique du tome 4

Autres albums Suicide Squad sur ActuaBD :
- Lire la chronique de La Légende de Darkseid
- Lire la chronique du tome 1 des Archives de la Suicide Squad

[1Les épisodes contenus dans Suicide Squad Renégats T1 : Hécatombe sont :
- Suicide Squad #1-6 (décembre 2019 à juin 2020)
- Flash Annual #3 (juin 2020)

  Un commentaire ?