Sun-Ken Rock T8 - Par Boichi - Doki-Doki

  • Petite pause et changement d'air pour le team menée par Ken. Est-ce pour autant le calme plat dans ce huitième tome ? Bien sûr que non ! Et cette fois, leurs aventures sont à la sauce italienne.

Après avoir mis la main par la force sur le casino et être devenue l’organisation mafieuse la plus puissante de Corée, la Sun-Ken Rock team s’accorde un peu de repos. Après un barbecue gargantuesque et un pique-nique mouvementé, Ken et ses hommes s’envolent pour l’Italie, portés par les ambitions que nourrit Tae-Soo pour le gang. Pendant que celui-ci s’entretient avec Don Prego, un grand parrain de la mafia, Ken fait la connaissance de Benito, un étalon pur jus et généreusement membré qui a des vues sur Yumin.

Après deux volumes riches en action lors de la conquête du casino, celui-ci nous laisse souffler un peu, mais sans pour autant s’endormir sur ses lauriers. Boichi conserve tout le talent dont il fait preuve depuis le début de Sun-Ken Rock et le voyage italien amène un peu de dépaysement dont on ne peut se plaindre. Les combats brutaux se conjuguent à l’humour déjanté. C’est toujours aussi osé (en témoigne la scène d’ouverture où une Kae-Lyn quasi-nue sert de cible à des giclées de ketchup et mayonnaise), toujours aussi fort et la réalisation tout autant magistrale.

Du tout bon, encore et encore, à réserver à un public averti. Si vous n’avez pas encore enfilé votre costume de Jo pok [1], ne perdez plus une seconde : foncez !

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Publié avec la mention "Réservé à un public averti".

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Lire aussi la chronique des deux premiers tomes

[1Terme désignant les mafieux coréens