Newsletter ActuaBD

Superman/Batman T2 - Par Jeph Loeb, Ed McGuinness & Carlos Pacheco - Urban Comics

  • Pas de temps mort pour les aventures de Superman et Batman qui nous entraînent cette fois-ci dans les méandres des univers parallèles et des doubles en tout en genre. Un tome passionnant et bien ficelé, mais qui peut également perdre le lecteur peu coutumier de cette gymnastique de déconstruction des personnages.

A l’occasion de la sortie désormais imminente du film événement Batman V Superman, Urban Comics continue de battre le fer lorsqu’il est chaud en publiant deux mois après le premier tome, ce second toujours très épais, proposant treize épisodes de ce classique des années 2000 [1].

Toujours écrite par un Jeph Loeb très inspiré, cette série continue d’explorer le duo Superman & Batman, ses relations et son rôle symbolique dans leur univers, tout en établissant des liens forts avec certains grands évènements éditoriaux de l’époque – ici il sera question des « conséquences » du récit Empereur Joker.

Comme dans le tome précédent le programme consiste en deux arcs narratifs, entrecoupés d’épisodes indépendants. Notons tout de même que cette fois-ci les deux grandes aventures exploitent une thématique très proche : celle des univers et des personnages parallèles. Moins de variétés donc : les amateurs du genre seront aux anges, les autres peut-être moins.

Superman/Batman T2 - Par Jeph Loeb, Ed McGuinness & Carlos Pacheco - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

La première histoire nous propose une dystopie : des criminels modifient le passé et « enlèvent » les futurs Superman et Batman qu’ils élèvent ensuite comme leurs enfants afin d’en faire des tyrans qui dirigent le monde d’une main de fer, voire sanglante.

Selon sa façon de procéder habituelle, Jeph Loeb convoque en priorité des personnages très secondaires et axe le récit presque exclusivement autour de son duo de héros. Beaucoup de personnages « traversent » ces épisodes, mais en fin de compte, ce seront Superman et Batman qui devront se sauver eux-mêmes.

Pour se faire, Jeph Loeb part de la dystopie qu’il a imaginé et fait traverser à ses héros une série de réalités parallèles, nées des modifications ou ajustements successives de leurs « parents », quand ils ne se retrouvent pas dans des univers bien connus des fans comme celui de Kamandi.

Jeph Loeb ne ménage ni ses héros, ni ses lecteurs, en enchaînant sans temps mort des situations mouvantes, empilant les rencontres et les morts, dont même celles de notre cher duo. Le résultat s’avère efficace et offre à Superman et Batman de jolis moments existentiels.

La seconde histoire, au ton un peu plus « cartoon », démarre elle-aussi d’un monde parallèle dans lequel la Ligue de Justice se trouve remplacée par une équipe très colorée, pastiche évident des Vengeurs de la Maison des idées. Ces héros vont se lancer dans une vendetta ayant pour cible, bien entendu, Superman et Batman !

© DC Comics / Urban Comics

Outre une action musclée là-aussi sans temps, et la participation d’un nouveau lot de personnages « secondaires » et alternatifs, on retiendra plus particulièrement la présence de Bizarro, clone inversé de Superman, accompagné pour l’occasion d’un Batzarro, tout aussi étrange et burlesque.

Ce duo improbable nous offre une très jolie, mais aussi émouvante, prestation, aussi absurde que déterminante. Le jeu autour de leurs dialogues s’avère également savoureux, avec cette sémantique « inversée » poussée relativement loin.

A ces grandes aventures, s’ajoutent un épisode sur Supergirl fort sympathique, et un autre sur Superboy et Robin, qui pourra déstabiliser le lecteur. En effet les dessinateurs se relayent tous les une ou deux pages, et l’ensemble se conclut sur un épilogue, celui de l’histoire de Sam, ami d’enfance peu connu de Clark Kent.

Cet épisode a été écrit par Sam Loeb, fils de Jeph Loeb, décédé d’un cancer à l’âge de 17 ans, en 2005. L’épilogue constitue ainsi un homme du père au fils, et avec la connaissance du contexte, confère une dimension toute particulièrement à la lecture de cet épisode, qui ferme l’album.

Du côté du graphisme, nous retrouvons Ed McGuinness, avec ses mâchoires carrées, son style « cool », énergique, détaillé, très identifiable qui signe de façon évidente la seconde aventure au ton « cartoon ». Carlos Pacheco plus classique met quant à lui en images la première histoire : son style clair au découpage maîtrise assure en grande partie la lisibilité.

Un second tome convaincant, qui se lit avec plaisir, et dans lequel Jeph Loeb offre de bien belles aventures aux plus célèbres héros de DC Comics. Leur dualité et rôle symbolique s’avèrent toujours aussi bien exploitées, et la série n’oublie pas d’injecter une bonne dose de « fun » et de malice, tout en restant étonnant juste. Un modèle du genre !

© DC Comics / Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Superman/Batman T2. Scénario : Jeph Loeb & Collectif. Dessin : Ed McGuinness, Carlos Pacheco & Collectif. Traduction Nicole Duclos & Mathieu Auverdin. Urban Comics, collection "DC Classiques". Sortie le 4 mars 2016. 336 pages. 28,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Superman/Batman sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

[1Les épisodes contenus dans Superman/Batman T2 sont :
- Superman/Batman #14-26 (novembre 2004 à avril 2006).

 
Newsletter ActuaBD