Superman : Le Règne de Savage - Par Greg Pak, Aaron Kuder & Collectif - Urban Comics

13 avril 2017 0 commentaire
  • Fin de parcours pour le Superman « sans pouvoir » avec un dernier adversaire à vaincre : l’immortel Vandal Savage ! Un « dénouement » plutôt sympathique, avec de bonnes idées, mais sans doute un peu longuet.

Avec cet album [1] nous arrivons presque au bout des aventures du Superman de la ligne éditoriale The New 52, qui se sera étalée de septembre 2011 à mai 2016, sur un total de 52 numéros pour les titres qui auront tenu la durée sans interruption.

Mais nous sommes déjà parvenus à un dénouement avec les épisodes qui nous intéressent aujourd’hui. Ils nous proposent en effet le point culminant de la longue intrigue de la perte de pouvoirs de Superman, associée à la révélation de son identité secrète.

Nous faisons directement suite ici au tome trois de Superman Action Comics, avec un Superman presque sans pouvoir, sans aucune identité alternative, ce qui paradoxalement (ou naturellement ?) le réduit à son essence : un héros incarnation même de l’altruisme, pensant uniquement à venir en aide aux autres, quelles qu’en soient les conséquences sur sa personne.

Ce jusqu’au-boutisme se révèle au centre de la dynamique de cette « dernière » aventure : Superman enchaîne les combats et les épreuves, repoussant à chaque fois ses limites, voire ses chances de survie, cela toujours dans le but de vaincre des menaces de plus en plus imposantes.

Superman : Le Règne de Savage - Par Greg Pak, Aaron Kuder & Collectif - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Du côté des vilains c’est Vandal Savage qui fait office de grand et ultime méchant, un.être immortel né il y a 50 000 ans avant JC, irradié par une météorite qui lui a donné intelligence et immortalité, et qui depuis toujours n’a eu de cesse de tenter de conquérir le monde. Et fait amusant, c’est également un vilain aux origines très anciennes, arpentant l’univers de DC depuis 1943 !

Vandal Savage nous révèlera qu’il se trouve derrière toutes les mésaventures récentes de Superman et déploiera un plan relativement complexe afin d’obtenir le pouvoir absolu et régner enfin sur Terre.

Si le plan de Savage peut se montrer intéressant par son aspect minutieux et machiavélique, usant de ses « enfants » tel un roi des temps anciens, offrant à l’altruiste Superman la figure du mal parfaite pour déployer son motif messianique, la dimension à tiroirs du jeu du chat et de la souris entre les deux sert malheureusement surtout à à retarder le final.

Et sur ce point rien ne nous sera épargné, comme la séquence où le méchant enferme le héros dans une réalité idyllique, ou plutôt, un rêve de bonheur chimérique. Ainsi les quelques 350 pages se trouvent occupées de nombreuses péripéties et combats qui nous ont apparus un peu longuets, comme c’est souvent le cas dans les grands évènements comics modernes.

© DC Comics / Urban Comics

À ce niveau ce Règne de Savage ne sort pas de la norme mais offrant un unique fil à suivre, Superman, il tombe sans doute plus facilement que d’autres dans une sensation de répétition.

Cependant en dépit de ce bémol, au demeurant classique, l’album propose une suite et une accumulation de morceaux de bravoures dédiés à Superman, simple mortel ou presque, extrêmement réussis : comme nous l’avons évoqué précédemment son état permet une mise en scène jusqu’au-boutiste épatante, et certains passages sont indéniablement bluffant.

Le fait d’avoir des épisodes de trois séries (Action Comics, Superman, Superman/Wonder Woman), avec quatre scénaristes (mais néanmoins Greg Pak comme chef d’orchestre) et bien plus de dessinateurs, ne pose en fin de compte pas de problème de continuité. La narration s’avère dynamique, sans temps morts, et le graphisme plutôt bon, avec des scènes d’action et de bataille qui tiennent leur rang.

Une fin d’arc narratif plutôt sympathique, réussie et plaisante sur la longueur, mais qui delaye un peu dans sa conclusion.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Superman : Le Règne de Savage. Scénario : Greg Pak, Aaron Kuder, Peter-J Tomasi & Gene Luen Yang. Dessin : Collectif. Traduction Laurent Queyssi & Jérôme wicky. Urban Comics, collection "DC Renaissance". Sortie le 3 mars 2017. 352 pages. 28,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Superman Action Comics sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3

Superman/Wonder Woman sur actuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2
- Lire la chronique du tome 3

[1Les épisodes contenus dans Superman : Le Règne de Savage sont :
- Superman Annual #3 (décembre 2015),
- Action Comics #48-50 (janvier 2016 à mars 2016),
- Superman #48-50 (janvier 2016 à mars 2016),
- Superman/Wonder Woman #25-27 (janvier 2016 à mars 2016).

  Un commentaire ?