Suprême Dimension n°11 – Janvier-février 2007

15 janvier 2007 0 commentaire
  • Un numéro de début d'année est idéal pour faire le bilan de la saison passée et tracer quelques perspectives du futur. C'est ce que nous propose ce numéro de {Suprême Dimension}.

Hébus est revenu ! Le troll le plus célèbre du monde de Troy fait la une du magazine qui nous propose un reportage photo sur la convention de décembre dernier. Cixi, Hébus et Didier Tarquin ont également accepté de répondre au questionnaire de Proust.

2007 verra naître la collection Terres Secrètes chez Soleil. Suprême nous dévoile les grandes lignes de ce projet qui vient surfer sur la vague fantastico-ésotérique initiée par Glénat avec Triangle Secret, INRI ou Décalogue.

Sylvain Guinebaud (La Porte des Mondes) et le Danois Teddy Kristiansen (collectif Les Poilus, Le Carnet Rouge) occupent la rubrique "Rendez-vous".

Laurent Queyssi a concocté un dossier spécial "Arthur et les Minimoys". Les romans de Luc Besson font, en effet, l’objet d’une adaptation en bande dessinée par Marc N’Guessan, scénarisée par Patrick Weber et publiée dans Arthur Magazine. On trouvera dans ce dernier des pages de BD inédites dessinées par Fabrice Meddour. Ce projet rentre dans le cadre du partenariat entre TF1 et les Éditions Soleil.

Enfin, Julien Blondel tire le bilan 2006 du secteur jeu vidéo et Didier Pasamonik celui de la bande dessinée. Articulant son article autour de citations d’Astérix, il offre une synthèse intéressante sur l’année écoulée. Son billet de "dernière minute" souligne la volonté de réforme et de clarification du FIBD et qualifie de "peu satisfaisante" la sélection 2007.

Sinon, au rayon des prépublications de Suprême Dimension, vous trouverez :

Spaceship Collection T1 (Barbucci/canepa/Acciari)
Chevalier Dragon (Ange/Dohé)
Corpus Hermeticum T1 (Tackian/Brion)
Moréa T5 (Arleston/Labrosse/Goussale)
Le crépuscule des Dieux T1 (Jarry/Djief)
Le Feul T2 (Gaudin/Peynet)
Black Bank T1 (Tackian/Miquel/Sauvé)

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?