TEX - L’ultime frontière - Par Nizzi & Parlov - Clair de Lune

27 décembre 2009 0 commentaire
  • Nouvel épisode de la série {« Tex »}, {« L’ultime frontière »}, récit âpre et violent qui rend hommage à Hugo Pratt.

Régulièrement, Tex Willer et Kit Carson se rendent en mission au Canada où ils retrouvent leurs fidèles amis le chasseur Gros Jean et le Colonel de la police canadienne Jim Brandon. Cette fois-ci, ils arrivent pour venir en aide au colonel Brandon afin de capturer Jésus Zane, un redoutable assassin métis, né d’une indienne violée par un blanc, qui voue une haine féroce aux hommes blancs…

Avec ce personnage, le scénariste a voulu rendre hommage à Hugo Pratt et sa saga « Fort Wheeling » ; notamment pour son personnage de Lewis Wetzel, implacable tueur d’Indiens (une partie de sa famille ayant été torturée et assassinée par ceux-ci) dévoré comme Jésus Zane par la haine. Le nom de « Zane » fait également référence à l’écrivain Zane Grey, inspiration commune à Claudio Nizzi et Hugo Pratt.

TEX - L'ultime frontière - Par Nizzi & Parlov - Clair de Lune
Le Colonel Jim Brandon et ses hommes
(c) Goran Parlov / Clair de Lune

Dans cet épisode, nous voyons Tex le Ranger obéir à sa propre morale… Il dépasse le cadre stricte de la loi, qui lui est rappelée ici par Jim Brandon, pour obtenir, y compris par la torture, des réponses… De plus, il laisse mourir cruellement Jésus Zane pour lui faire payer son crime. C’est cette morale particulière qui fait aussi de la bande dessinée italienne TEX son originalité par rapport à la production franco-belge.

Kit Carson et Tex Willer
(c) Goran Parlov / Clair de Lune

Goran Parlov, le dessinateur, est né en Croatie en 1967. Diplômé de l’Académie des beaux-arts à Zagreb en 1991, il fuit la guerre civile dans son pays et émigre en Italie où il débute sa carrière chez Parker Publishing [1] en dessinant des épisodes de « Ken Parker » dans Ken Parker Magazine. Sergio Bonelli le remarque à son tour et l’embauche pour dessiner des épisodes de « Nick Raider » [2] entre 1993 et 1996, puis l’album présent de « TEX » : « L’ultime frontière » en 1997. Il dessine ensuite, toujours pour les éditions Bonelli, des épisodes de la série « Magic Vento » (« L’esprit du Vent ») puis il travaille pour les États-Unis chez DC Comics [3] et Marvel [4].

Le dessin réaliste de Parlov dans cet épisode est solide, esthétique et moderne. Il retranscrit très bien «  l’atmosphère magique d’un Ouest toujours crédible, réaliste et émouvant  » propre à la série. La mise en scène est très efficace avec un sens accru du rythme et du dynamisme. Ca n’est pas un hasard si Goran Parlov s’est orienté par la suite vers les comics. Sa carrière ne fait que commencer…

Nous ne saurions que trop recommander cet épisode de « TEX », le 7ème paru aux éditions Clair de Lune, aux amateurs de westerns en bande dessinée ; un récit émouvant et marquant.

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

[1Giancarlo Berardi et Ivo Milazo l’ont repéré lors d‘une convention BD à Zagreb en 1990, avant la guerre...

[2Sur des scénarios de Nizzi, Ongaro et D’Antonio.

[3« Outlaw Nation » scénarisé par Jamie Delano, « Y, The Last Man ».

[4« Black Widow » encré par Bill Sienkiewicz, « Punisher » scénarisé par Garth Ennis.

  Un commentaire ?