Tales of Legendia – Tome 2 - Par Ayumi Fujimura – Éditions Ki-Oon

26 juillet 2012 0 BD d’Asie par Vincent GAUTHIER
Éditeur : Ki-oon
  • La transposition du jeu vidéo "Tales of Legendia" navigue avec plus ou moins bonheur dans les eaux d'un exercice aux formes imposées.

Après avoir débarqué sur le Legacy, Senel et sa sœur, Shirley, ont été séparés. Cette dernière a été enlevée par les représentants d’une puissante armée qui souhaite prendre le contrôle de l’immense vaisseau. Apparemment doté d’un impressionnant pouvoir, ce dernier permettrait aux belligérants d’imposer leur autorité sur une bonne partie du monde.

Le scénario se déroule en continu comme s’il suivait la feuille de route d’un RPG. Toujours aussi proche de sa source vidéo-ludique, il manie son récit avec facilité et reste fluide en permanence. Les enchainements sont dynamiques et permettent au récit de se dérouler sur un tempo rapide et entrainant.

Malheureusement, des problèmes de construction et de finition viennent réduire le plaisir du divertissement. Les visuels restent grisâtres et donnent l’impression de lire un brouillon. Cette sensation est amplifiée par les difficultés liées aux dialogues dans leur élaboration et leur attribution aux différents personnages.

De nouveaux protagonistes débarquent et habillent un peu plus un monde qui se densifie en grande partie à l’aide d’une mythologie bien édifiée. Les héros archétypaux plongés dans un univers loyal à l’esprit de la série font progresser l’intrigue par leurs interactions persistantes. Une adaptation, ressemblant par instant à un « screenplay », qui quoiqu’un peu enfantin, s’érige comme un dérivatif correct à la série de Namco.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC