Jacques Tati vu par David Merveille - Champaka

31 août 2020 0
  • Dans la foulée de l'exposition de ce mois de juillet, Eric Verhoest a sélectionné et réuni une centaine d’œuvres réalisées par David Merveille autour de l'univers poétique et décalé de Jacques Tati et de son personnage Monsieur Hulot.

Artiste belge, David Merveille est tombé sous le charme dégagé par l’œuvre de Jacques Tati il y a plus de dix ans. Et plus principalement par le personne de Monsieur Hulot, comme il nous l’expliquait il y a quelques semaines : « Monsieur Hulot m’a plu et continue à me plaire car c’est un personnage en décalage complet. Il est libre, sans attache et dégage une personnalité très attachante à mes yeux. À cela se rajoute son univers, nostalgique. J’adore les années 1950-60, l’architecture de cette période et son design que l’on retrouve bien entendu dans les films de Tati. En plus du personnage en lui-même, c’est donc un univers graphique et esthétique auquel je suis profondément attaché. »

Jacques Tati vu par David Merveille - Champaka
David Merveille devant l’affiche des Vacances de Monsieur Hulot qu’il a réinterprétée.
Photos : Charles-Louis Detournay.

« J’ai commencé à dessiner ce personnage au travers de livres jeunesse, continue-t-il. À mes yeux, Monsieur Hulot est un grand enfant, et je voulais qu’il puisse exister en tant que tel. Je ne devais lui consacrer qu’un livre, mais en mettant le doigt dans l’engrenage, j’y ai pris goût et je n’ai plus su m’arrêter : quatre livres, des affiches, des expositions et des sérigraphies. Car Monsieur Hulot et moi étions faits pour nous entendre : pour ma part, j’aime travailler des livres sans textes, or il y a très peu de dialogues dans les films de Tati. Je n’ai besoin de réaliser aucun effort pour plonger dans cet univers : nous sommes au diapason, naturellement. »

Le format presque carré de la collection Square de Champaka Brussels convient une fois de plus parfaitement bien à la présentation de ces différentes pièces. Le grand format permet d’étudier la finesse du talent de David Merveille, tout en étant touché par l’optimisme qui se dégage de ses compositions. L’ouvrage est signé et numéroté, comme à chaque fois.

On y retrouve également les dernières fusains réalisés par l’auteur, qui soulignent le décalage de Monsieur Hulot face à certains chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture. Sans oublier une belle préface signée Pierre Richard. Une "Merveille" !

Propos recueillis par Charles-Louis Detournay.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?