Tenzing - Sur le toit du monde avec Edmund Hillary - Par Jean-Baptiste Hostache et Christian Clot - Glénat

Par Vincent GAUTHIER 24 mai 2013 
Le toit du monde est encore vierge de toute présence humaine. L'expédition suisse de 1952 a échoué à quelques centaines de mètres du sommet, une distance incommensurable à cette altitude.

Tenzing Norgay et son ami Raymond Lambert ont atteint 8 600 mètres mais, face au danger, ils ont préféré renoncer et rester en vie. L’année suivante, les Anglais veulent être les premiers à vaincre l’Everest. Ils proposent au sherpa Tenzing d’être le sirdar de l’expédition. Celui n’accepte qu’à une condition : être considéré comme un grimpeur et avoir sa chance d’arriver au sommet, et ainsi réaliser son rêve d’enfant.

Une demande incroyable pour les sujets de sa gracieuse majesté mais le tigre est indispensable à l’exploit. Après sept échecs face au Chomolungma, l’empire finissant n’a plus le droit à l’erreur pour conserver son prestige la scène internationale, surtout depuis que les Français Maurice Herzog et Louis Lachenal ont réussi le premier 8000 avec la conquête de l’Annapurna.

Tenzing - Sur le toit du monde avec Edmund Hillary - Par Jean-Baptiste Hostache et Christian Clot - Glénat
Tenzing - Sur le toit du monde avec Edmund Hillary
Jean-Baptiste Hostache et Christian Clot - Glénat ©

Difficile mission pour Tenzing qui devra faire le lien entre ses porteurs et des Anglais méfiants. Mais sa force de caractère et ses qualités de grimpeur lui donneront la chance de tenter le second assaut du sommet, celui qui a le plus de chance de réussir, avec le Néo-Zélandais Edmund Hillary. Une réussite qui devra être celle d’un sujet du Commonwealth sous peine de voir l’État indien nouvellement indépendant revendiquer sa part du succès ou le Népal, pays de naissance du sherpa, de vouloir se l’accaparer.

Christian Clot est dans son jardin avec cet album. Il montre une connaissance encyclopédique de cette expédition et maîtrise son adaptation dans les moindres détails. L’histoire combine habilement le sens du détail dans le dessin et l’encrage malléable de Jean-Baptiste Hostache et la montée en tension rythmée par l’ascension de camp de base en camp de base. Au fur et à mesure que grimpent les alpinistes, le récit prend de la hauteur jusqu’au final de la conquête marqué par l’immense effort que peut valoir de parcourir quelques mètres. Cela sans oublier la personnalité de Tenzing, son passé et les raisons de son désir d’Everest. Un récit proche de ces héros qui n’en fait pas des surhommes.

Tenzing - Sur le toit du monde avec Edmund Hillary
Jean-Baptiste Hostache et Christian Clot - Glénat ©

Un scénario impeccable qui ne laisse pas de côté la géopolitique de l’expédition. Un Anglo-saxon doit vaincre le toit du monde quitte à écarter toute personne qui pourrait l’en empêcher, mais également les Indiens et les Népalais qui vont, suite au succès de l’expédition, se disputer la nationalité de Tenzing. Lui qui n’avait aucun papier, hormis son titre de Tigre, va se retrouver d’un coup avec la double nationalité...

Complété, comme tous les albums de la collection Explora, par un dossier complet entrant en résonance avec le récit, ce volume est une réussite qui rend un hommage mérité à un personnage peu connu des occidentaux. Surement le meilleur album de la collection à ce jour.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

Glénat
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Vincent GAUTHIER  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD