Newsletter ActuaBD

Ter – Par Rodolphe & Christophe Dubois – Ed. Daniel Maghen

  • Un homme jeune se réveille, nu, comme surgi d’entre les morts, sur une planète inconnue nommée Ter. Tel est l’incipit de cette nouvelle histoire d’anticipation signée Rodolphe et magnifiquement mise en images par le Suisse Christophe Dubois.

Une trame qui sent l’influence des classiques : une planète inconnue nommée Ter –est-ce la Terre ? ; une caste de dirigeants religieux sombre et menaçante ; une technologie réduite aux fondamentaux : la vapeur, le vent, mais aussi l’électricité, sauf qu’on ne sait pas qui la produit ; des traces d’une civilisation et d’une technologie plus anciennes… Et au milieu de tout cela, surgit un homme nu, sans mémoire… Est-ce l’élu annoncé par les prophéties ? Les religieux s’en inquiètent…

N’attendez pas de Rodolphe qu’il révolutionne le genre. Son anticipation reste classique et c’est surtout dans la fine caractérisation de ses personnages qu’il élabore une aventure agréable à lire, toujours sous tension, et dont on ne lâche pas une page, ce qui n’est pas étonnant de la part de ce scénariste chevronné –plus de 150 albums au compteur- qui a fait ses débuts en compagnie de Jacques Lob, l’auteur du Transperceneige.

Le dessin du Suisse Christophe Dubois n’a rien de révolutionnaire non plus : il est dans la droite ligne de ces réalistes des années 1980 : Bourgeon, Juillard, Vicomte… Joli cousinage dont il n’a pas à rougir tant son dessin est juste et virtuose, notamment dans l’élaboration de monstres fantastiques et de décors futuristes d’une splendide facture.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Ter – Par Rodolphe & Christophe Dubois – Ed. Daniel Maghen
    21 décembre 2017 11:08, par Lorenzaccio

    Le tome 2 est déjà sorti... un peu de retard à l’allumage cher M. Pasamonik. Vous y trouverez d’ailleurs autant dans le scénario que dans le dessin des relents de Yoko Tsuno chez les Vinéens avec les mêmes luttes de clans et des barges sur rail magnétique qui semblent être des copier-coller de certaines pages de Leloup...
    Quant au premier tome, le scénario est sympa jusqu’à la dernière case qui met un peu tout par terre car la description du monde ne colle pas du tout avec sa situation réelle. Je ne veux pas déflorer l’histoire pour celles et ceux qui ne l’ont pas lue mais j’ai trouvé ça très décevant. En SF, on peut accepter un certain nombre de choses (en particulier le voyage dans l’hyper-espace, sinon la visite de la Galaxie voire même des étoiles les plus proches est à bannir et ça limiterait beaucoup l’intérêt du genre) mais il faut quand même une certaine cohérence. Elle s’écroule ici à la dernière page du tome 1. Dommage... Ce ne sont pas les premiers cependant à tomber dans ce genre de travers. Asimov lui-même a produit des histoires "abracadabrantesques" qui ne tenaient pas la route un instant.

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD