Thanos | La Révélation de l’infini – Par Jim Starlin (trad. Thomas Davier) – Panini Comics

26 mai 2015 1 commentaire
  • Jim Starlin. Un titan fou. Un héraut de la vie. Les étoiles comme témoins d'un changement imperceptible mais radical de tout ce qui existe dans l'univers... Le célèbre scénariste nous invite une nouvelle fois à entrevoir les multiples possibilités qu'offre l'infini aux côtés de ses personnages fétiches.

Le pan cosmique de l’univers Marvel a regagné ces dernières années de l’intérêt aux yeux du public, aficionados comme nouveaux venus. En effet, les premiers auront volontiers salué le récent travail du duo formé par Dan Abnett et Andy Lanning pour relever un champ créatif longtemps délaissé par l’éditeur, tandis que les seconds ont été amenés au cinéma par les Avengers et Les Gardiens de la Galaxie à découvrir une riche source d’histoires et de personnages pour la Maison des idées.

Thanos | La Révélation de l'infini – Par Jim Starlin (trad. Thomas Davier) – Panini Comics
Le Silver Surfer semble préoccupé par une menace pour l’instant invisible.
© Marvel

Un point commun entre ces deux optiques ? Le Titan fou, Thanos, qui n’est jamais bien loin quand il s’agit de camper une pesante menace dans l’univers Marvel dès qu’il s’agit de porter son regard vers les étoiles.

Créé dans les années 1970 par le prolifique scénariste Jim Starlin, le personnage a connu bien des péripéties pour satisfaire sa quête, à savoir ravir l’amour de sa maîtresse la Mort en lui offrant le trépas de tout ce qui existe. Après Infinity de Jonathan Hickman en 2013 où le Titan fou s’est fait remarquer en attaquant une Terre délestée de la plupart des Avengers partis dans les étoiles pour une croisade dont l’enjeu était la survie de la planète, Jim Starlin est revenu en 2014 sur le destin de ce personnage grâce à La Révélation de l’infini.

Autant l’écrire tout de suite : cet album s’adresse en priorité aux lecteurs avertis qui ont déjà connaissance des péripéties liées aux travaux cosmiques de Starlin chez Marvel depuis les années 1970. Il est en effet très difficile pour un nouveau lecteur ou une personne qui a commencé récemment de découvrir un tel univers éditorial de s’y retrouver parmi les personnages et les situations qui sont proposées.

Même si Starlin développe des thèmes qui peuvent plaire à n’importe quel public, nous reviendrons sur ce point plus bas, il n’empêche que la lecture de cet album peut se révéler rebutante si le lecteur n’a pas de connaissances préalables des tenants et des aboutissants de la quête menée par le Titan fou... et son inséparable compère cosmique.

On dirait que Thanos veut s’assurer que le changement est bien de mise pour tout ceux qui ont connu son récent sort.
© Marvel

Eh oui, les plus assidus lecteurs se doutent certainement, à la lecture de cette dernière ligne, de quel personnage Starlin a bien pu assurer le retour dans cet album... et le résultat de cette nouvelle cohabitation forcée avec Thanos mérite le détour : Starlin s’appuie pour cette nouvelle histoire sur son expérience, mais aussi sur les récents travaux des autres auteurs du pan cosmique de Marvel. Ainsi, Thanos a été mystérieusement ramené à la vie en même temps que Star-Lord et Drax le Drestructeur, qui s’étaient sacrifiés pour s’assurer de sa supposée ultime défaite.

Thanos ressent l’étrangeté de sa situation et comprend qu’un mystère bien plus prégnant régit désormais l’univers. Pour comprendre ce mystère, Thanos n’hésitera pas à rendre visite à la Mort et à lui arracher une autre personne dont l’heure n’est pas encore venue de résider en son funeste royaume...

Le retour de Starlin dans de ce registre est marqué par la réussite. Le scénariste parvient en effet sans peine à lui insuffler ses idées fortes et ses desseins, convainquant le lecteur, par sa maîtrise, qu’il n’a jamais été bien loin de ces personnages.

Le destin de Thanos et de son négatif de compère compte désormais de nouvelles pages où la vie et la mort sont des étapes d’une vérité ou d’une volonté supérieure qui doit changer radicalement l’univers. Assurément, les amateurs du style éthéré de Starlin retrouveront avec cet album un nouveau récit qui devrait les satisfaire.

Pas sûr que Gladiator, Ronan l’Accusateur, Beta Ray Bill et Quasar soient de poids pour séparer Thanos de son objectif...
© Marvel

Suivre une nouvelle fois Thanos ravira les amateurs de longue date de l’auteur et du pan cosmique de Marvel. En revanche, nous conseillons aux nouveaux lecteurs de porter leur attention vers d’autres publications pour compléter leur connaissance de son univers car il se révèle compliqué pour le néophyte. Le plaisir d’explorer l’univers qu’offre l’infini à Thanos et son compère est néanmoins à ce prix.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :