BD d’Asie

The Five Star Stories de Mamoru Nagano : une œuvre-fleuve construite dans l’obsession du détail

Œuvre culte mais niche, même au Japon, "The Five Star Stories", ses chevaliers et leurs fatimas débarquent en France dans une édition haut de gamme. S'il est difficile de savoir si le manga trouvera son public, l'aventure proposée apparaît atypique et mérite assurément le coup d'œil.

Débutée en 1986, The Five Star Stories est une série toujours en cours de publication qui compte à ce jour 16 tomes. Le manga a connu une pause d’une dizaine d’années entre le tome 12 (2006) et le tome 13 (2015). Il s’agit donc d’un manga à la publication lente, au rythme actuel d’un tome tous les ans ou les deux ans. Appartenant aux œuvres considérées impubliables en France, le manga de Mamoru Nagano bénéficie de l’arrivée d’une nouvelle vague d’éditeurs qui n’hésitent pas à publier tout titre inédit en France : L’avenir nous renseignera sur la viabilité de l’opération.

The Five Star Stories se présente comme une saga de science-fiction et de fantaisie mêlant chevaliers, robots géants, sorciers, voyages spatiaux et temporels, dragons, conflits armés, rivalités entre nations, dieux, hautes technologies et arts de l’épée. Elle est signée Mamoru Nagano, un personnage singulier officiant à la marge des grands groupes, célèbre pour son travail de designer sur les séries animées Heavy Metal L-Gaim (1984) et Zeta Gundam (1985). En 1986 il fonde Toys Press Inc., en association avec Kadokawa Shoten, pour publier ses œuvres.

Cela fait donc plus de 30 ans que Mamoru Nagano travaille sur The Five Star Stories en mettant en général deux à trois ans à réaliser un tome. Ces délais sont dus en partie à son obsession du détail et à son ambition de créer un univers complet et cohérent de bout en bout : biographies précises des personnages, mise en point d’une histoire s’étalant sur plusieurs millénaires, descriptions précises des planètes (géographie et climat), élaboration des cultures, des costumes et des nations, plans détaillés des vaisseaux, des robots, des armes, etc. Ces éléments sont le plus souvent publiés dans les tomes reliés, en annexe, mais il existe aussi des Art Books rassemblant la totalité de cette documentation. Et nous pouvons ajouter à cette liste les innombrables maquettes de robots basées sur ceux parsemant les pages de FSS.

The Five Star Stories de Mamoru Nagano : une œuvre-fleuve construite dans l'obsession du détail
© by NAGANO Mamoru / Kadokawa Shoten

Bienvenue dans le Joker System

Le Joker System est un mini-amas stellaire constitué de quatre étoiles : Eastern, Western, Southern et Northern. Il existe une cinquième étoile, nommée Stant, qui telle une comète traverse l’amas tous les 1500 ans. Les quatre systèmes solaires de Joker forment une civilisation complète tandis que Stant est une source de mythes et de légendes. Le Joker System est peuplé par deux races intelligentes : les Humains et les Dragons. Les Dragons vivent exclusivement sur la planète Both (Western Solar System) et ont la capacité de voyager dans l’espace. Quant à la civilisation humaine, elle est constituée d’un grand nombre de pays éparpillés sur les différentes planètes habitables de Joker.

Les humains maîtrisent le voyage spatial, ainsi que la cybernétique et la génétique à un haut niveau. Il s’agit donc d’une civilisation très avancée technologiquement. Socialement, son système s’avère par contre en partie féodal avec une organisation reposant sur une caste de chevaliers, les Headdliners, dotés de capacités physiques surhumaines. Les Headdliners sont organisés en Temple of Knights, au service d’un seigneur ou d’un état. Ils sont les seuls à pouvoir piloter les Mortar Headds, des robots géants à la puissance sans égale qui sont décisifs sur les champs de batailles. Néanmoins ils ne peuvent piloter seuls les Mortar Headds : il faut un couple de Headdliner et de Fatima pour cela.

© by NAGANO Mamoru / Kadokawa Shoten

Les Fatimas sont des êtres artificiels mi-organiques mi-mécaniques d’apparence le plus souvent féminine, chacune au service d’un unique Headdliner auquel elles sont totalement dévouées. Le destin des Headdliners et de leurs Fatimas constitue l’un des thèmes majeurs de la série.

Les personnages principaux de l’œuvre sont l’Empereur Amaterasu et sa femme et Fatima Lachesis, souverains du royaume de Grees de la planète Delta Belune. Amaterasu a pour ambition de conquérir le Joker System et de l’unifier pour mettre un terme définitif aux guerres qui le ravagent. Une tâche qu’il accomplira avec succès car c’est l’une des particularités du manga : nous connaissons le déroulement historique de cet univers à l’avance.

En effet une encyclopédie et une frise chronologique, s’étalant sur plusieurs milliers d’années, accompagnent le premier tome. Tous les grands événements historiques y sont inscrits, aussi bien ceux du passé que ceux du futur. Nous savons ainsi qu’Amaterasu réussira à unifier le Joker System, de même nous savons ce qu’il adviendra de cet empire. Ce que narre en réalité The Five Star Stories, c’est ce qui se cache derrière la grande histoire : la petite histoire, la vérité derrière certains événements célèbres ou encore le destin particulier des dizaines de personnages qui hantent la saga. D’ailleurs pour bien signifier ce principe, le premier chapitre narre la derrière bataille d’Amaterasu dans sa conquête d’unification et nous le montre victorieux, devenant ainsi l’Empereur de tout Joker.

© by NAGANO Mamoru / Kadokawa Shoten

Une œuvre fleuve

The Five Star Stories apparait clairement comme une œuvre typée à la publication limitée à un cercle de connaisseurs qui aurait pu se lasser avec le temps. Pourtant le succès sur la durée demeure indéniable et la saga fascine toujours, même après toutes ces années. Alors d’où vient ce succès ? Des robots, de la galerie de personnages ou bien de son scénario tortueux ? L’univers proposé par Mamoru Nagano n’est en soi pas d’une immense originalité. Les influences de Star Wars et de Gundam sont évidentes et même revendiquées. Le mangaka s’inscrit dans les thématiques de science-fiction développées par ses illustres modèles et travaille à partir de certains de leurs archétypes.

Cependant comme dans tout succès, certaines idées apparaissent spécifiques, des obsessions et une direction artistique personnelle, comme un goût pour les personnages androgynes, qui confèrent à FSS son identité propre, et au final en font une œuvre unique. Parmi ces idées, deux éléments nous semblent se détacher.

© by NAGANO Mamoru / Kadokawa Shoten

Tout d’abord les Fatimas. La question de la place de la figurine féminine dans les récits guerriers et d’une façon générale dans la société, trouve une forme particulièrement intéressante dans FSS avec ces « poupées », clichés féminins par excellence dont Mamoru Nagano travaille tous les aspects. Elles sont à la fois sujet de fantasme et de mépris, reprenant la dualité du Chevalier et de sa Dame (Même si de nombreux Headdliners sont des femmes). Pour certains, ce sont de simples esclaves jetables, voire des jouets sexuels, alors que pour d’autres elles représentent un idéal - certains Headdliners leur vouent une dévotion chevaleresque. Poupées à l’intelligence, à la beauté et à l’obéissance incomparables et parfaites, elles sont souvent haïes par les femmes qui y voient une perversion masculine. Le Headdliner tombant amoureux de sa Fatima s’avère un cliché très répandu mais également une réalité qui suscite diverses réactions, de la compréhension à la moquerie, en passant par le mépris.

Mamoru Nagano
Photo : Crunchyroll

L’autre élément concerne les niveaux de récit, avec une histoire qui s’intéresse autant aux soldats anonymes qu’aux grands héros invincibles, en passant par la métaphysique avec des interventions de divinités. La richesse et la complexité du casting prennent tout leur sens au fur et à mesure des arcs narratifs toujours plus sophistiqués. Le tout dans un univers tenant à la fois de la science-fiction très pointue que de la Fantasy la plus classique. Un grand écart et une profusion d’éléments dont la cohérence et la lisibilité se trouvent assurés par une approche « historique » et une encyclopédie très complètes. Ils permettent également au lecteur d’avoir une conscience aigüe des divers aspects du récit et de ne pas se perdre lorsque le récit jongle avec ses multiples dimensions.

Deux éléments parmi d’autres qui contribuent à notre sens à la très grande qualité de cette belle épopée unique en son genre, nous entraînant dans un univers tout aussi singulier que remarquable, aux personnages et aux aventures presque infinies.

© by NAGANO Mamoru / Kadokawa Shoten

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782383162322


The Five Star Stories T. 1. Par Mamoru Nagano. Traduction Pierre Giner et Anaïs Fourny. Noeve Grafx. Sortie le 22 juillet 2022. Format : 16,5 cm x 21 cm. 196 pages. 18,90 euros.

The Five Star Stories Noeve Grafx ✍ Mamoru Nagano ✏️ Mamoru Nagano à partir de 10 ans 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Dans la rubrique BD d’Asie
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD