The Ghost In The Shell Tribute : hommage à la série-culte de Shirow

28 mars 2020 0 commentaire
  • "Ghost In The Shell", la série cyberpunk de Masamune Shirow parue entre 1989 et 1991, n'en finit plus de s'ériger en phénomène culte. Dernière preuve en date dans la foulée du film hollywoodien qui en a été tiré et de la série qui s'annonce sur Netflix : "The Ghost In The Shell Tribute" chez Glénat.
The Ghost In The Shell Tribute : hommage à la série-culte de Shirow
© Boichi / Glénat.

La démarche est courante dans l’écosystème du manga : appeler des auteurs d’univers variés à créer un chapitre, une image, une mini-série autour de l’univers d’une œuvre culte : Akira ou Parasite avaient usé du même procédé pour ne citer qu’eux. Ce type de recueil s’adresse en général aux fans de l’univers d’origine et son intention s’énonce précisément dans son titre : il s’agit de rendre hommage.

Pas d’extension de la série de Shirow donc, mais des réinterprétations de ses personnages et de son monde à la sauce des auteurs invités, pour un résultat quelquefois déstabilisant et contrasté. Parmi eux, on retrouve des (très) grands noms du manga : Boichi, célèbre pour son très réussi Sun ken Rock, ou encore Yu Kunitani, un habitué du Major puisqu’il s’est chargé de la série Ghost In The Shell : Stand Alone Complex.

L’ensemble brille avant tout par la qualité des auteurs conviés. Leurs univers sont tous très différents, on passe d’une ambiance très fidèle à l’original avec Kunitani, à la perception presque pulp et foisonnante de Tony Takezaki en passant par le fan-service quasiment pornographique que Boichi maîtrise si bien. Il y en a donc indéniablement pour tous les goûts, sauf évidemment, on s’en doute, pour les bambins.

C’est paradoxalement là la principale faiblesse du recueil : rares seront les lecteurs qui apprécieront toutes les saynètes proposées.

© Tony Takezaki / Glénat.
© Yu Kunitani / Glénat.

Cette difficulté se retrouve dans toutes les entreprises similaires, mais les ouvrages qui en ressortent en tirent plus ou moins bien parti : Néo-Parasite Tribute dédié à la série Parasite d’Hitoshi Iwaaki, réussissait ainsi à réunir non seulement des hommages d’auteurs de mangas variés, mais profitait aussi d’incursions dans d’autres modes d’expression : photographie, montage et collage... On ressentait bien plus la transversalité du matériau d’origine, tout en restant face à des hommages de très grande qualité.

Avec ce The Ghost In The Shell Tribute, on se sent peut-être trop "emprisonné" dans une seule dimension de l’héritage du Major avec des auteurs qui, s’ils laissent libre cours à leur personnalité et à leur style, restent trop religieusement fidèles à l’œuvre originale. On aurait peut-être aimé les voir s’approprier plus encore l’univers de Shirow plutôt que de "simplement" le redessiner avec leur trait.

L’album reste cependant un incontournable pour tous les inconditionnels de la série, et est très agréable à lire (rappelons-le, les auteurs sollicités sont de très grandes signatures qui connaissent leur sujet, les réserves citées plus haut reposant davantage le caractère décevant de l’ambition affichée que sur la qualité spécifique des productions).

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

"The Ghost In The Shell Tribute" - Collectif - Glénat - 246 pages - 14,5 x 21 cm - 18/03/2020 - 14,95€.

  Un commentaire ?