The Isolator T1 - Par Naoki Koshimizu & Reki Kawahara - Ototo

28 juin 2018 0 commentaire
  • Nouveau titre de l’auteur de « Sword Art Online », un petit « shônen » prévu en quatre tomes. Très convenu pour le moment, il échoue à trouver son identité et déçoit, malheureusement.

À la base nous trouvons un light novel comme toujours, débuté en 2014 et comptant pour l’heure quatre tomes. L’adaptation manga a naturellement suivi, publiée entre 2016 et 2018 également en quatre tomes.

L’arrêt rapide du manga n’apparaît évidemment pas comme un bon signe, confirmé par ce premier tome qui nous a laissé mitigés. Reki Kawahara laisse de côté ses réalités virtuelles, développées de façon pointue dans Sword Art Online et Accel World, pour imaginer cette fois-ci des pouvoirs venus de l’espace.

2019. Des entités organiques extraterrestres, nommées Third Eyes, s’échouent sur terre. Elles confèrent aux humains des pouvoirs paranormaux en accord avec leurs désirs profonds. Elles sont de deux types : les Jets, neutres, et les Rubies, qui provoquent chez leurs hôtes une soif meurtrière.

The Isolator T1 - Par Naoki Koshimizu & Reki Kawahara - Ototo
The Isolator © REKI KAWAHARA/NAOKI KOSHIMIZU 2016 / ASCII MEDIA WORKS

Minoru Utsugi, un garçon de 17 ans touché par un Jet, obtient un pouvoir nommé « solitude absolue » qui lui permet de s’enfermer dans une armure invisible, impénétrable et repoussant tout contact.

En dehors du thème de la solitude du héros, trouvant sa source dans un passé tragique, il n’y a malheureusement rien de très original dans tout ceci. Le premier vilain, s’attaquant à une camarade du héros, souffre de plus d’un design franchement discutable, un brin ridicule. Cette introduction se termine avec l’entrée en scène d’une organisation secrète luttant contre les Rubies, incarnée par une lycéenne pas commode.

Bref en un tome, et en dépit d’un dessin correct, ni personnage ni univers et ni mise en scène ne se démarquent, alignant les poncifs les plus poncifs. Seul le nom de Reki Kawahara permet à ce titre d’attirer l’attention mais son arrêt rapide au Japon semble indiquer que ce n’est pas suffisant…

The Isolator © REKI KAWAHARA/NAOKI KOSHIMIZU 2016 / ASCII MEDIA WORKS

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

The Isolator T1. Par Reki Kawahara (auteur original), Naoki Koshimizu (dessin) & Shimeji (Character Design). Traduction Adrien Ghariani. Ototo, collection "Shônen". Sortie le 15 juin 2018. 190 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Sword Art Online Progressive sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6.

Sword Art Online sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série.

Sword Art Online Phantom Bullet sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique des tomes 2 & 3.

Sword Art Online Calibur sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome.

Sword Art Online - Mother’s Rosario sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes.

Sword Art Online Project Alicization sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

Sword Art Online Girls Ops sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

Accel World sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6,
- Lire la chronique des tomes 7 & 8.

  Un commentaire ?