The Old Guard T. 1 - Par Greg Rucka et Leandro Fernández - Glénat Comics

15 janvier 2019 0 commentaire
  • Nouvelle série d'un Greg Rucka en grande forme, "The Old Guard" suit les aventures d'une troupe de mercenaires très particulière... dont les membres s'avèrent (presque) immortels. Une particularité facile à cacher durant des siècles mais que les nouvelles technologies et protocoles de surveillance modernes menacent de révéler au grand jour...
The Old Guard T. 1 - Par Greg Rucka et Leandro Fernández - Glénat Comics
Andy, une héroïne vieille de plusieurs millénaires
© Greg Rucka & Leandro Fernandez

Andy - Adromaque de Scythie de son vrai nom - est fatiguée de l’existence. C’est que sa vie se révèle plusieurs fois millénaire. Une longévité exceptionnelle et la capacité à se relever des blessures les plus fatales l’ont conduite de la profonde antiquité à nos jours, en compagnie de quelques individus dans la même situation qu’elle.

Aujourd’hui réunis et œuvrant en tant que mercenaires, ces immortels voient leur secret découvert et surtout menacé par un magnat désireux de s’approprier leur pouvoir. Sauf qu’eux-mêmes ne savent pas d’où vient cette particularité à laquelle les siècles n’ont offert ni explication ni signification. Un conflit sanglant s’amorce alors entre les parties.

Greg Rucka, immense scénariste de comics à qui l’ont doit le culte Gotham Central ou plus récemment l’excellent Black Magick revient donc avec une série originale publiée chez Image Comics. Un récit noir, mêlant action, espionnage et fantastique. L’équipe de héros, suréquipée et surentraînée, multiplie planques, contacts et informateurs, et donne d’abord l’impression de fonctionner lointainement à la manière de Mission Impossible. Mais elle transforme rapidement son mode d’action en déferlement balistique mâtiné de fontaines d’hémoglobine.

L’oubli, comme base de la vie des ces immortels
© Greg Rucka & Leandro Fernandez

Assez jouissif par cet aspect-là, The Old Guard s’attache aussi à construire des personnages forts et intéressants, à commencer par son héroïne, Andy, leader d’une bande de gars qui lui sont entièrement dévoués. Des sujets modernes se mêlent au propos du fait de l’orientation sexuelle ou de l’origine des personnages. Et l’immortalité permet d’interroger avec un regard "ancien" les travers de nos sociétés modernes, hyper-connectées, où tout va tellement vite que la vie paraît s’évaporer sitôt goûtée.

Le dessin de Leandro Fernández, qui avait officié sur 5 Ronin avec Peter Milligan, gomme les détails pour transformer ses personnages en silhouettes aux ombres renforcées par de lourds aplats de noirs. Un choix pertinent, pour ces fantômes séculaires mais qui rend parfois un peu aride le graphisme d’ensemble. On notera également le soin apporté au découpage méticuleux et savant de certaines planches et aux perspectives azimutées des scènes d’action.

Greg Rucka se considère-t-il lui-même comme un vétéran de l’industrie comics ? Se sent-il à l’image de cette "vieille garde" qu’il dépeint à travers ces immortels, parfois dépassée, parfois lassée mais le plus souvent pleine de vie et d’envies ? C’est en tout cas avec plaisir que l’on prend ce tour de garde, que l’on espère voir se prolonger dans d’autres volumes.

Vivre et revivre encore les mêmes passions, les mêmes frénésies guerrières et amoureuses
© Greg Rucka & Leandro Fernandez

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

The Old Guard T1. Par Greg Rucka (scénario), Leandro Fernández (dessin) et Daniela Miwa (couleur). Traduction Alex Nikolavitch. Glénat Comics. Sortie le 9 janvier 2019. 170 pages. 16,95 euros.

  Un commentaire ?