The Terrifics - Par Jeff Lemire, Ivan Reis & Collectif - Urban Comics

20 mai 2020 0 commentaire
  • Un récit complet, une équipe originale, rappelant les Quatre Fantastiques, et un scénariste inspiré : tous les ingrédients d'une excellente histoire sont réunis pour un résultat à la hauteur. De quoi ravir les amateurs de nouvelles familles super-héroïques.

De retour chez DC Comics après avoir travaillé chez d’autres éditeurs, Jeff Lemire avait envie d’écrire sur Metamorpho, héros et aventurier à l’apparence monstrueuse créé en 1965, dont le corps peut se transformer en n’importe quel élément chimique.

Cependant, si la popularité de Metamorpho est bien réelle chez les amateurs de comics les plus éclairés, il n’en demeure pas moins un personnage niche et peu grand public. C’est pourquoi il fut proposé à Lemire de l’intégrer à une équipe de super-héros. Ainsi naquit cette improbable et inattendue troupe de personnages "secondaires".

Inattendue, car il s’agit de quatre héros qui n’ont pas grand chose à voir entre eux, mais c’est là que Lemire réussit précisément son pari : donner vie à une nouvelle famille en trouvant le ton juste et le parfait équilibre entre leurs points forts et leurs points faibles.

The Terrifics - Par Jeff Lemire, Ivan Reis & Collectif - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Mais de qui parlons-nous en dehors de Metamorpho ? D’abord de Mister Terrific qui donne son nom à l’équipe. Créé en 1997, c’est un scientifique connu comme étant le troisième homme le plus intelligent du monde. Il ne se déplace jamais sans ses fameuses Sphères T, des sortes de mini satellites multifonctions.

Ensuite vient Plastic Man, vénérable voleur repenti né en 1941 et qui a vécu ses heures de gloire dans les années 1950 et 1960. Extrêmement aimé des auteurs de Comics, il l’est un peu moins du grand public actuel, mais nous le retrouvons tout de même régulièrement dans toutes sortes d’équipes, comme ici.

Enfin, le dernier membre s’avère un vrai-faux nouveau personnage. Il s’agit d’une jeune fille, affublée du titre de Phantom Girl, car il s’agit de l’ancêtre de la "vraie" Phantom Girl, héroïne de renom et membre de la Légion des Super-Héros du 31e siècle. Bref un nouveau personnage lié à un héritage célèbre, symbolisé par sa tenue et ses pouvoirs.

© DC Comics / Urban Comics

Un scientifique, un monstre qui veut retrouver son apparence humaine, un homme élastique et une femme qui peut devenir intangible. Cette ressemblance certaine avec Les Quatre Fantastiques, Lemire l’a reconnue même s’il la met sur le compte d’une inspiration inconsciente. Au final peu importe : un concept n’est pas une histoire, et c’est sur elle que porte le jugement final.

L’album [1] propose les quatorze premiers épisodes, sachant que la série s’arrête au numéro trente. Nous ignorons pour le moment si Urban Comics publiera la suite mais ce "premier tome" se suffit à lui-même. L’intrigue débute par une expérience qui tourne mal : un portail vers le Multivers Noir, un lieu bien connu depuis Batman Metal, qui réunit bon gré mal gré les quatre protagonistes.

En effet, suite à cet événement, ils doivent cohabiter ensemble tout en cherchant la solution à une première énigme, avant d’être entraînés par un mystérieux vilain vers d’autres mondes. Là-bas, ils rencontrent alors la célèbre famille de Tom Strong, super-héros créé par Alan Moore et Chris Sprouse.

© DC Comics / Urban Comics

Que le lecteur néophyte se rassure : nul besoin d’être versé dans le Multivers de DC Comics et dans les personnages mentionnés pour suivre cette histoire. L’intrigue se concentre sur les relations entre les personnages, et l’évolution de l’équipe en famille. Celle de Tom Strong sert de référence et de miroir aux Terrifics. D’abord rassemblés par la force des choses, et désirant chacun retrouver leur liberté, leurs aventures leur permet de résoudre leurs problèmes de communication et finalement de ses dévoiler les uns aux autres.

Une grand histoire où chacun d’entre eux brillent, et où Lemire se montre très à l’aise pour leur offrir de beaux moments de doute ou de bravoure. L’intrigue, finalement simple, vaut surtout par son dynamisme, mais aussi pour les graphismes de Ivan Reis qui signe les premiers épisodes avec son style percutant et épique.

Une excellente surprise, aussi inattendue pour les lecteurs que pour ces quatre héros qui n’avaient a priori rien à faire ensemble. Ce n’est pas forcément le comics du genre le plus mémorable, avec un vilain un peu faible, mais l’ambiance et l’alchimie qui y règnent en font une aventure très plaisante à suivre.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

The Terrifics. Scénario : Jeff Lemire & Gene Luen Yang. Dessin : Ivan Reis, Joe Bennett & Collectif. Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 22 novembre 2019. 360 pages. 35,00 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

[1Les épisodes contenus dans The Terrifics sont :
- The Terrifics #1-14 + Annual #1 (février 2018 à mars 2019).

  Un commentaire ?