The Twelve – Par J. Michael Straczynski & Chris Weston – Panini Comics

19 avril 2021 0 Comics par Romuald LEFEBVRE
Éditeur : Panini Comics
  • Une mini-série atypique parue entre 2008 et 2012 : le scénariste J. Michael Straczynski ressort des cartons de l’antique éditeur Timely (devenu depuis l’éditeur Marvel) douze personnages qui n’avaient pas été utilisés depuis la Seconde Guerre mondiale et les projette dans un univers nouveau pour eux, le monde de 2008.

Dans The Twelve, le scénariste J. Michael Straczynski fait la pari de redonner vie à des personnages depuis longtemps oubliés de l’éditeur Marvel, issus de l’âge d’or des Comics (une période particulièrement très créatrice durant la Seconde Guerre mondiale). Ces douze personnages sont repris dans leurs conditions d’origine, caractères et costumes d’époque compris.

Pour justifier le fait qu’ils aient été oubliés plusieurs décennies et qu’ils réapparaissent sans crier gare en 2008, le scénariste explique aux lecteurs que les douze super-héros sont tombés dans un guet-apens tendu par des officiers nazis lors de la bataille de Berlin en avril 1945. Pris au piège d’ennemis qui allaient bientôt rendre leur dernier souffle, les douze super-héros américains sont gazés, puis placés en état de suspension cryogénique. Il faut attendre 2008 et de grands travaux immobiliers au cœur de Berlin pour que les douze super-héros soient retrouvés… et très rapidement placés sous la protection du gouvernement américain.

The Twelve – Par J. Michael Straczynski & Chris Weston – Panini Comics
Une ultime bravade de l’ennemi nazi va pousser douze super-héros vers un voyage inattendu.
© Marvel
© Panini Comics

Comme le lecteur peut s’en douter à la lecture de ce synopsis, le principal intérêt de The Twelve est de confronter des personnages d’antan à un monde, et des idées, qui leur sont totalement étrangers. L’intrigue développée par J. Michael Straczynski nous est apparue assez classique (soit la chronique annoncée de l’implosion d’un groupe qui était dysfonctionnel sur le papier), mais son exécution nous est apparue difficile d’accès, voire obscure.

Le développement des personnages dans The Twelve nous est apparu tout aussi embrouillé. Chacun des personnages bénéficie d’une introduction en bonne et due forme, mais on ne ressent parfois pas véritablement les relations quelquefois tendues entre les personnages et le nouvel univers dans lequel ils évoluent. Des problèmes sociaux importants sont ainsi évoqués à travers eux (l’antisémitisme dans la société américaine ou les limites de l’engagement patriotique dans cette même société), ces problèmes étant plus évoqués que véritablement traités par la série. Les personnages restent aussi très mystérieux tout au long de la série quant à leurs motivations, notamment celles de la seule super-héroïne du groupe, ce qui peut se révéler frustrant.

L’autre réserve que nous avons ressentie à la lecture de cet album, c’est qu’il ne fait pas entrer en collision les douze personnages issus du passé avec les nouveaux héros reconnus de l’éditeur Marvel. Certes, les douze sont concernés par la nouvelle loi d’enregistrement des super-héros telle qu’elle a été actée après 2006 et l’événement Civil War de Mark Millar, mais les interactions se limitent fondamentalement à ce seul point de fait. Peut-être que le projet de l’album était davantage de rester centrer sur la dynamique de ces douze déracinés plutôt que d’aller vers des interactions avec leurs nouveaux collègues.

Ce que l’on ne peut en revanche pas retirer à cet album, c’est la belle empreinte graphique apportée tout du long par le dessinateur Chris Weston, dont le style détaillé et retro-pulp sied bien à cet univers.

The Twelve est assurément à nos yeux un projet des plus atypiques, très difficile d’accès quant à sa portée ou aux objectifs qu’il se donne. Il s’agit là d’une lecture que nous recommanderons plutôt aux lecteurs en quête de propositions alternatives ou à la recherche d’une proposition hors du temps au sein de l’univers de l’éditeur Marvel.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

The Twelve | Réveils. Par J. Michael Straczynski (scénario) et Chris Weston (scénario et dessins). Traduction de Geneviève Coulomb et Makma/Mathieu Auverdin. Panini Comics. Sortie le 17 mars 2021. 336 pages. 32,00 Euros.