The World is Still Beautiful T1 & 2 - Par Dai Shiina - Delcourt Manga

27 avril 2015 0
  • La princesse d’un petit duché doit épouser celui qui a conquis le monde... ; une magie capable de faire tomber la pluie et d’émouvoir les cœurs... Voici un nouveau shôjo manga aux thèmes classiques mais qui n’en demeure pas moins fort sympathique.

Au cours des trois dernières années, le monde a presque entièrement été conquis par le Pays du Soleil. Le Duché de la Pluie, isolé et pauvre, mais réputé par sa magie de la pluie, se voit proposer une offre inattendue de la part du roi Soleil : en échange de l’une de leur princesse en mariage, il est prêt à leur concéder l’indépendance.

Le Duché de la Pluie accepte et envoie leur quatrième princesse, Niki Lemercier [1], auprès du roi conquérant pour qu’elle l’épouse. Cependant Niki a la surprise de sa vie en découvrant que ce fameux roi conquérant, Luvius Ier, est en réalité tout juste un adolescent, de surcroît plus jeune qu’elle !

The World is Still Beautiful T1 & 2 - Par Dai Shiina - Delcourt Manga
© 2011 Dai Shiina / HAKUSENSHA / Delcourt Manga

Leur relation prend évidemment un mauvais départ car Luvius se montre d’emblée autoritaire et odieux, exigeant de Niki qu’elle fasse tomber la pluie pour son bon plaisir ! Notre héroïne, dotée d’un fort tempérament et d’un côté garçon manqué, se retrouve en prison… mais s’évade aussitôt à l’aide de ses pouvoirs !

Débuté en 2011, et comptant pour le moment neuf tomes, Dai Shiina nous propose avec The World Is Still Beautiful, un conte romantique de prince et princesse, dans le pur style du shôjo manga [2].

Les graphismes sont dans les standards du genre, avec néanmoins un trait particulièrement fin et des décors en arrière-plans relativement nombreux. Seul bémol, des visages parfois un peu trop écrasés.

Comme le laisse entendre le début de l’histoire, le récit va nous conter l’histoire d’amour des futurs souverains du monde, aux caractères bien trempés, qui vont apprendre petit à petit à se connaître et à s’aimer. Leur romance et leurs sentiments vont se trouver régulièrement mis à l’épreuve, soit par des machinations politiques, soit par des personnages issus de leur passé.

Le ton se veut enjoué et léger, la mangaka usant régulièrement de silhouettes caricaturales pour accentuer l’effet comique, mais avec un fond plus mélancolique et parfois dramatique. Ainsi Luvius a perdu sa mère jeune, suite à un attentat qui le visait. Il a géré cette disparition par une obsession de tout contrôler et diriger, écrasant impitoyablement ses ennemis.

© 2011 Dai Shiina / HAKUSENSHA / Delcourt Manga

De l’autre, Niki a grandi dans un environnement joyeux, empli d’amour, et va jouer un rôle d’antidote au mal de vivre de son futur époux. Ses pouvoirs, impliquant le contrôle du climat servent de relais au « climax » des intrigues ainsi que de symbolisme d’un « contrôle » harmonieux et équilibré – en effet sa magie doit tenir compte de l’état du ciel, le respecter, et s’ajuster en conséquence, pour ne pas provoquer de catastrophe.

Si l’ensemble a un goût de déjà vu, il n’en reste pas moins que ce début de série se révèle efficace, en raison d’une narration dynamique, de situations qui s’enchaînent rapidement, de personnages attachants et d’un univers crédible, dont la simplicité se révèle judicieusement à propos pour souligner la thématique de l’œuvre.

Notons également que The World is Still Beautiful peut compter sur une adaptation animée de grande qualité, réalisée en 2014 par le Studio Pierrot (qui s’est également chargée de celle de Yona de l’Aube), diffusée sur ADN et J-One.

Un shôjo manga de facture classique mais parfaitement exécuté, qui plaira aux amateurs de romance et de conte de fée. Une grande tendresse se dégage de l’ensemble, dont la candeur est revendiquée jusque dans le titre et se trouve soulignée par un humour décalé de bon aloi.

© 2011 Dai Shiina / HAKUSENSHA / Delcourt Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

The World is Still Beautiful T1 & 2. Par Dai Shiina. Traduction Julia Brun. Delcourt Manga, collection "Shôjo". Sortie le 11 février 2015 et le 1er avril 2015. 192 pages. 6,99 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

[1Notons que le prénom de notre héroïne dans sa version originale est... "Niké", qui se trouve donc adapté pour des raisons facile à deviner...

[2Un shôjo manga est un manga destiné aux jeunes filles.

  Un commentaire ?