« Tintin en Irak » : Moulinsart piraté !

26 juin 2003 9 commentaires
  • On connaît la légendaire application avec laquelle les ayant-droits d'Hergé poursuivent, parfois sans trop de discernement, les auteurs de reproductions non autorisées de l'œuvre du père de Tintin. Par un retour de boomerang, c'est un sacré tour que leur jouent des pirates en publiant en ligne un site au discours très alter-mondialiste et, dans tous les cas, pacifiste, intitulé « Tintin en Irak » où le célèbre reporter, pour le coup opposant à Saddam Hussein, se trouve en situation de défendre l'Irak contre les visées d'un Georges Bush à qui l'on prête les traits… d'Alcazar !

Tous les protagonistes du drame irakien sont là : Bush, Blair, Chirac, Ben Laden… qui jouent un rôle dans ce détournement digne des Situationnistes des années 70. Extraits de plusieurs albums de Tintin, dans un esprit proche de l’œuvre (le lettrage, par exemple, est parfaitement reproduit), l’histoire présente dans le site « Tintin en Irak » : raconte, en 64 pages, avec beaucoup d’ironie, mais aussi de précision, les faits qui ont occupé l’actualité au début de cette année.

« Tintin en Irak » : Moulinsart piraté !
Un extrait de "Tintin en Irak"
Un détournement alter-mondialiste fait au détriment des ayant-droits d’Hergé.
D’après Hergé.
Dessin original © Moulinsart

Tous les aspects du problème sont évoqués : le lien entre Bush et les compagnies pétrolières, les preuves très particulières présentées au Congrès et devant l’ONU, l’élection de Le Pen au deuxième tour des présidentielles, jusqu’au retour de l’antisémitisme dans certaines communautés (de façon correcte, mais avec maladresse cependant).

On est loin des parodies sexuelles hollandaises grossières qui circulaient naguère sous le manteau. Il s’agit ici d’un outil de propagande alter-mondialiste soucieux du propos, comme de la qualité de la reproduction. Le fait que l’URL du site soit « TVMoulinsart.com » et que ce soit Tintin qui soit ainsi détourné pour dénoncer les méfaits de la mondialisation et du capitalisme sans âme semble répondre à un contexte de défense de l’œuvre qui est perçue comme par trop répressive.

On leur reprochera cependant d’avoir fait de Tintin un citoyen français, ce qui, nous le savons, ne correspond pas à la réalité.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • > « Tintin en Irak » : Moulinsart piraté !
    3 juillet 2003 23:29, par Valérian

    super !

    le site est fermé temporairement. Je ne l’ai vu qu’une journée après parution sur Univers BD.
    Apparemment, Moulinsart SA a des moyens colossaux pour faire taire la liberté d’expression. Attendez, cela a un nom..............ah oui Dictature ! Oui c’est cela. Dictature.
    Est que quelqu’un sait où se trouve le siège de Moulinsart SA ? Je croyais que c’était en Europe, en Belgique même.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Youssouf le 18 juillet 2003 à  11:11 :

      TV Moulinsart est de nouveau ouvert, depuis Lundi.
      Pour une fois, Moulinsart S.A n’y était pour rien.
      Il s’agissait seulement de problèmes liés au paiement de mon hébergement.

      Voir en ligne : TV Moulinsart

      Répondre à ce message

      • Répondu par [iarl] le 25 octobre 2003 à  14:49 :

        De toute manière, sachant qu’a priori tu ne gagnes pas un euro sur la diffusion de cette EXCELLENTE parodie, et que celle-ci ne se trouve que sur Internet, je ne vois pas trop ce que tu risques de la part de Moulinsart S.A.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Youssouf le 11 mai 2004 à  22:29 :

          Malheureusement, tu te trompes...

          Voir en ligne : http://tvmoulinsart.joueb.com

          Répondre à ce message

          • Répondu le 23 mai 2004 à  17:30 :

            j’ai moi-même beaucoup réfléchi avant de décider de négocier avec Moulinsart S.A comme me le conseillait mon avocat et aujourd’hui encore, je suis loin d’être sûr d’avoir fait le bon choix... Aussi, je lisais au début ta prose en me disant que tu n’avais peut-être pas complètement tort... Mais plus tu développes, plus je m’aperçois que ton argumentation est fondée sur de l’ignorance...

            "Y plein de sites qui parlent de Tintin, j’en connais qu’1 qui paye."

            Tout simplement parce que Moulinsart S.A n’a pas (ou pas encore) porté plainte contre eux. Je te signale quand-même qu’avant de porter plainte contre moi, MSA m’a laissé faire mon site pendant deux ans et demi.

            De plus, mon site n’était pas comme les autres... Sais-tu au moins de quel site tu parles ? Quelle était l’utilisation que je faisais des images de Tintin ?

            "Sur un site privé sans caractère commercial, y pas de droit. Et ton site est privé puisque tu peux en limiter l’accès."

            N’importe quoi. Un site privé, c’est pas un site dont tu PEUX limiter l’acces. C’est un site dont l’acces est limité dans les faits.

            Or, le fait est que depuis deux ans, mon site était ouvert au grand public. Je n’ai rien fait pour limiter l’acces. Au contraire, j’en ai fait la pub dans tous les moteurs de recherche.

            On fait des articles sur moi dans des journaux suisses et belges. Et mon "Tintin en Irak" a été imprimé et vendu par de nombreux pirates, publié sous forme d’albums en Thaïlande.

            "D’autre part une plainte faut déjà qu’elle soit retenue par un juge."

            Et bien, elle a été retenue puisque j’ai reçue une assignation en référé. (pour le 14 mai... j’y suis allé mais pour remettre le protocole d’accord, et aussi pour assister au procès d’un ami)

            Voir en ligne : j’ai lu cela sur le site DJT

            Répondre à ce message

          • Répondu le 31 juillet 2004 à  00:58 :

            l’url tvmoulinsart ne répond plus, comment lire cette histoire ?

            Répondre à ce message

            • Répondu le 27 août 2004 à  10:17 :

              le p2p est ton ami, tape "tintin irak" ça va aller vite...

              Je ne connaissais pas cette facette de Tintin (cencure, procès contre des sites de fans, etc...)
              Déjà j’aimais pas trop, là j’aime plus du tout.

              Répondre à ce message

              • Répondu le 20 décembre 2004 à  07:28 :

                C’est dingue tout de même, Les aventures de Tintin sont une oeuvre déposée, et c’est la loi qui interdit d’outrepasser les droits d’auteur. Comme il est précisé, il s’agit d’une contrefaçon et non de parodie, les dessins ont été repris tel quel, et seuls les dialogues ont été modifiés.

                Quel artiste accepterait de voir son travail souillé ou modifié pour coller à des aspirations politiques dont aucun album de l’oeuvre n’a jamais fait part ?

                Je trouve que parler de dictature et insulter la fondation Hergé c’est aller trop loin ! On dirait des gamins incapables d’assumer leur connerie.

                J’ai bien rigolé en lisant Tintin en Irak et autre, mais voilà, la loi étant ce qu’elle est, il s’avère que faire les choses de cette manière n’était pas légal, et c’est normal ! Une licence ça se respecte, un droit d’auteur aussi.

                Le mieux qu’il reste à faire je pense, c’est de plaider la bonne foi et essayer de négocier avec la fondation Hergé. Il est évident qu’à la base la volonté n’était pas de nuire et que cela n’a pas été réalisé dans un but lucratif, alors espérons que la Fondation Hergé saura se montrer compréhensive.

                Répondre à ce message

  • > La presse en parle
    24 septembre 2003 13:32

    Tintin en Irak : la Fondation Hergé ne rigole pas

    Stéphanie Bérubé

    La Presse

    Dans Tintin en Irak , Alcatraz s’est transformé en George Bush, Saddam Hussein est un bon copain d’Oussama Ben Laden et les inspecteurs de l’ONU se retrouvent dans une fabrique de fromage de chèvre. Ou ce que l’on croit être une fabrique de fromage de chèvre...

    Ne cherchez surtout pas Tintin en Irak chez le libraire. Ces aventures très spéciales du reporter à la houppe se trouvent uniquement sur Internet. Et pas pour longtemps, si l’on en croit la Fondation Hergé qui souhaite mettre la main au collet du rigolo qui a repris intégralement les dessins de Hergé en changeant les dialogues.

    Plusieurs des volumes ont été repiqués pour créer cette aventure irakienne. Des extraits du Lotus bleu , du Crabe aux pinces d’or , d’ Au pays de l’or noir , entre autres, s’y entremêlent. Tous les dessins sont des originaux du célèbre illustrateur belge, mais les dialogues ont tous été modifiés pour coller à l’actualité mondiale. Et c’est là le problème, selon la Fondation Hergé, le groupe belge dirigé par des proches du dessinateur décédé il y a 20 ans.

    « On peut se moquer d’un auteur et le faire en souriant, indique une conseillère juridique de la Fondation Hergé jointe à Bruxelles, jeudi matin. Dans ce cas-ci, le problème est différent : il ne s’agit plus d’une parodie, mais de contrefaçon. On parle de parodie lorsque quelqu’un se sert de certains éléments d’une oeuvre, mais on ne peut pas reprendre systématiquement l’oeuvre intégrale d’un auteur en ne changeant que les textes. »

    Publicité

    Selon la conseillère juridique, qui a préféré que son nom ne soit pas divulgué, Tintin en Irak est apparu peu après la chute de Bagdad. « La personne qui est derrière ce site est connue de nos services », a-t-elle dit, précisant que, bien entendu, il est très difficile de contrôler les oeuvres qui circulent sur la toile. Une enquête est en cours.

    La Fondation Hergé n’est pas reconnue pour sa tolérance. Au printemps dernier, un jeune Québécois a dû cesser d’exploiter un populaire site concernant le célèbre reporter après que la Fondation l’eut obligé à se conformer à sa charte d’utilisateur qui demande que l’on ajoute des mentions Hergé aux reproductions d’images de Tintin, qui interdit les modifications à l’oeuvre originale et qui exige des autorisations écrites pour toute reproduction de pages et de couvertures d’album. Les parodies nuisibles sont aussi interdites.

    Malheureusement pour le groupe, les aventures de Tintin en Irak sont de plus en plus populaires. Au Québec, l’animatrice Marie-France Bazzo a adoré cette nouvelle histoire de Tintin et a partagé son coup de coeur avec ses auditeurs d’ Indicatif présent cette semaine. Le mot s’est passé. On ne peut évidemment pas reproduire l’oeuvre trafiquée qui se trouve au www.tvmoulinsart.com .

    La Fondation Hergé n’a pas fini : après Tintin en Irak , voilà que l’on apprend que Tintin s’intéresse aussi au mystère de l’ADQ...

    Voir en ligne : Cyberpresse.ca

    Répondre à ce message