« Tintin et le Temple du Soleil » : le « musical » compromis ?

20 octobre 2003 5 commentaires
  • Prévu pour octobre puis reporté au 8 novembre, enfin au 5 décembre 2003, la comédie musicale de Tintin semble entrée dans une zone de turbulences. A l'origine, c'est un projet belge initié par les Flamands de Tabas&Co. Le duo Frank van Laecke (metteur en scène) et Dirk Brossé (musique) avait fait merveille. Grâce à des interprètes hors pair (Vincent Heden Patrick Rocca, Jacqueline Van Quaille,… ), le spectacle a fait un triomphe en Belgique, à Anvers, en Flandre d'abord, à Charleroi ensuite dans une version française dont le livret est signé par le romancier Didier Van Cauwelaert. Plus de 250.000 spectateurs se sont rués pour applaudir un spectacle exceptionnel à plus d'un titre.

Un projet à 10 millions d’euros.

Articulés sur l’album, les 64 décors du musical sont gigantesques. Ils changent toutes les deux minutes environ dans un spectacle long de 120 minutes et dont la scène occupe pas moins de 1000 m2. La chute d’eau (souvenez-vous, c’est là que se cache l’entrée du temple maya) nécessite une fosse de 30 mètres de profondeur. L’orchestre joue en live avec ses 16 musiciens ; quarante artistes : chanteurs, acteurs et danseurs se démènent sur scène et quelque cinquante machinistes actionnent une mécanique qui nécessite une cage de scène qui est la plus grande d’Europe. Si grande qu’il a fallu pour Paris la construire exprès car il n’existait pas dans la capitale française une scène qui dispose d’un espace aussi grand . Le budget est colossal : plus de dix millions d’euros, le risque est énorme.

Retardé pour des raisons techniques

Le défi n’est pas seulement financier, il est aussi stratégique : « C’est un risque énorme pour l’image de Tintin, nous confiait récemment Nick Rodwell. C’est un projet à l’opposé de la bande dessinée et de la modestie coutumière d’Hergé ! ». Les retards s’expliquent, selon le co-producteur belge Jacques Spainglaire, en raisons des difficultés techniques de la construction du théâtre. « Je suis en train de me battre avec un monstre d’aluminium et d’acier. » Il semble bien que le monstre est en passe de gagner, au point de compromettre l’entreprise si l’on en croit Le Journal du Dimanche daté du 19 octobre 2003. Celui-ci annonce que Jacques Spainglaire jette l’éponge : « C’est la première fois que je travaille en France, déclare-t-il. Et la dernière ». Les retards ont eu pour effet de multiplier les difficultés. Ainsi, le Salon des Antiquaires (du 7 au 17 novembre à Auteuil) a eu pour effet d’arrêter les travaux, les grues et les câbles électriques étant peu compatibles avec un salon commercial. A cela s’ajoute un conflit durable entre les co-producteurs, Jacques Marouani et Jacques Spainglaire, unis dans une société commune, Leda SA. Cet été, c’est le clash. Selon le JDD, Jacques Marouani aurait été débarqué du projet début juillet. Ce qui est curieux quand on sait que c’est précisément l’interface français de l’entreprise.

La décision est aux financiers

Son destin est aujourd’hui dans les mains des investisseurs qui doivent remettre au pot s’ils veulent voir le projet se concrétiser. Nick Rodwell est dans tous ses états. Le public aussi qui n’a pas été prévenu de ces retards successifs, comme le montrent les messages que nous recevons sur notre forum. La billetterie continue nous dit le JDD. S’il semble que la plupart des gens patientent, il arrivera bien un moment où les organisateurs seront mis face à leurs responsabilités. Espérons alors que Tintin aura trouvé alors un de ces tours de passe-passe comme le coup de l’éclipse qui lui a permis d’éviter de finir sur le bûcher

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • je suis allé voir "tintin et le temple du soleil" en belgique,c’est tout simplement genial, dans ma vie j’ai vu beaucoup de spectacle ,de comedie musicale , et "tintin" est tout simplement le meilleur que j’ai jamais vu !

    il ne faut pas l’arreter ni, pour des raisons ou autre, ne pas y aller.

    vous ne serez pas deçus , la distribution est super , la musique est geniale et les decors sont superbes.

    "tintin et le temple du soleil" -le musical , c’est le meilleur !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Marquis di Gorgonzola le 31 octobre 2003 à  22:28 :

      Bravo Mr Rockwel et consor....
      Le spectacle à Charleroi était superbe !
      En apprenant qu’il allait avoir lieu à Paris j’ai pris 6 places pour la Famille...
      Le 21 septembre quelle ne fut pas notre Désaroi-Déception-Ecoeurement devant l’absence de spectacle et l’absence d’information.
      4 heures de route, 400 km, 2 péages, et en plus les enfants qui pleurent au retour !!!
      Merci pour les excuses et les explications... rien
      Hergé doit se retourner dans sa tombe devant tant de Jean-foutisme et tant d’intérêts financiers.
      L’alph-art est bien l’album postume d’une chronique annoncée.
      A bientôt sur les planches, et encore bravo au spectacle de Charleroi !

      Répondre à ce message

  • J’ai été voir le spectacle à Charleroi et je fus conquis à 200%, à la fois par sa beauté et sa simplicité. Je m’étonne donc de lire que son adaptation dans la capitale française demande tant d’aménagements. La scène caroloringienne n’a certainement pas dû être complètement transformée et les moyens disponibles étaient vraisemblablement moins importants que dans une ville comme Paris. N’est-ce pas en voulant le faire trop grandiose que finalement ce spectacle risque de ne pas pouvoir atteindre nos voisins français ?

    Répondre à ce message

  • Nous sommes à la recherche du DVD de ce spectacle depuis maintenant 2 ans ,pour notre fils de 13 ans fada de tintin il possède déja le CD .
    Qui pourrait nous donner une piste ? pour trouver cet objet rare !

    Répondre à ce message

    • Répondu par elisabeth le 28 janvier 2009 à  18:03 :

      J’ai vu votre message.Ma soeur a joué dans cette comédie et je peux donc vous répondre que malheureusement aucun DVD de ce spectacle n’existe.Seul le CD musical qui reprend les grands titres du spectacle est sorti.

      Répondre à ce message