Titeuf et son Zizi sexuel à la Cité des Sciences

29 octobre 2007 3 commentaires
  • « Le Guide du zizi sexuel » de Zep et Hélène Bruller (Glénat) est un hit planétaire puisqu’il a été traduit même en chinois ! Une exposition adaptée de cet album se déroule en ce moment à la Cité des Sciences à Paris.

« L’amour et la sexualité expliquée aux pré-ados », telle est l’ambition de cette exposition. Elle reprend de façon ludique, avec humour et délicatesse, les questions que se posent les ados sur la sexualité. Outre une information essentielle dispensée avec le sérieux que l’on attend d’une telle institution, elle transmet aussi des valeurs fondamentales, comme le respect et le consentement, en dehors de toute forme de tabou et de culpabilité.

Titeuf et son Zizi sexuel à la Cité des Sciences
Le sexe : Un sujet de curiosité naturel pour les enfants.
Dessin de Zep (C) Glénat

« Je pense que c’est important parce que l’éducation sexuelle n’est pas toujours bien faite, bien pensée, nous dit François d’Aubert, président de la Cité des Sciences. Et là, je crois que c’est amusant et ludique et en même temps plein de tact et de délicatesse. Je pense que nous sommes vraiment dans nos missions. Le fait que Titeuf soit le héros de l’exposition, que Zep ait accepté d’y apporter plus que sa patte, mais vraiment son talent, a porté parce que c’est le vecteur de cette exposition, qui va la faire apprécier. C’était essentiel de montrer tous les aspects, notamment scientifiques de la sexualité, biologique, mais également sociologiques, sociaux. Il était important de montrer quels étaient les interdits absolus. Il y a des jugements de valeur dans cette exposition, que nous avons également souhaités. »

François d’Aubert, président de la Cité des Sciences
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Un chantier complexe

L’exercice a-t-il pour autant été facile, car le sujet est particulièrement délicat dans le cadre des contraintes éducatives ? « Cela n’a pas été une difficulté en fait, nous raconte Zep. On vous propose un énorme terrain de jeu et de faire de la 3D à partir d’un livre, c’est plutôt génial ! Il fallait conserver une ligne, il fallait pour cela un bon guide, mais ce Guide, on l’avait ! On voulait garder un ton pour les choses créatives, comme pour les choses plus graves. Il fallait tout faire valider par un comité. Parfois il est arrivé qu’on soit très loin dans un projet et que l’on doive le reprendre parce que quelqu’un avait dit que telle ou telle chose n’était pas possible. Ce n’était pas des questions de censure, c’étaient plutôt des écueils techniques, par exemple des machines que l’on avait imaginées et qui étaient tout simplement trop lourdes à faire ou même pas transportables alors que l’on avait prévu une exposition itinérante. Idéalement, une exposition comme cela doit circuler dans plusieurs pays. Nous avions une charte technique assez lourde, assez complexe.  »

"Comment on met la langue ?", une attraction de l’expo.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Les deux commissaires Maud Gouy et Dorothée Vatinel ont visiblement bien potassé Le Guide du Zizi sexuel et le choix de la Cité des Sciences était de l’adapter. Derrière elles, toute une équipe de scénographes, des gens qui travaillaient sur les machines, des graphistes,… ont travaillé main dans la main avec Hélène Bruller et Zep. Inutile de dire que cela se voit, ce « Titeufland » est bourré de trouvailles qui informent les ados (et peut-être certains de leurs parents, qui sait ?) sur la sexualité de façon humoristique et décontractée. Toutes les animations ont été préalablement vérifiées par des psychologues et des éducateurs ; ce processus de validation est d’ailleurs obligatoire à la Cité des Sciences.

La Ministre de la Culture Christine Albanel, Zep et Hélène Bruller, le jour de l’inauguration.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Consécration

C’est en tout cas pour Zep une sorte de consécration que de se trouver honoré à l’endroit même où Franquin eut droit naguère à sa rétrospective. Comme à l’habitude, Zep garde la tête froide : «  Je ne suis pas honoré ici pour mon travail, comme Franquin. C’est une exposition sur un thème. La consécration, elle est plutôt pour le bouquin, Le Guide du zizi sexuel, puisqu’au départ il était un peu marginal dans la collection. Une anecdote assez marrante à son sujet : Hélène a travaillé avec des conseillers d’éducation, des médecins et des pédopsychiatres afin de contrôler toutes les infos. A la fin, quand le guide était prêt, avant de l’envoyer à l’impression, on l’a fait relire par une personne qui avait un rôle très important dans l’association des pédopsychiatres français pour qu’il le corrige. Il l’a lu, il nous a dit qu’il adorait l’ouvrage. Mais quand on lui a demandé d’associer son nom à l’album, dans une préface par exemple, il a préféré décliner : « Il est super avait-il dit, mais j’aimerais mieux pas »… Car notre approche était finalement trop peu traditionnelle.  »

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

A partir du 16 octobre, pour environ 15 mois.
Cité des sciences et de l’industrie - 30 avenue Corentin Cariou - 75019 PARIS
Le site de l’expo
E-Mail :resagroupes@cite-sciences.fr
Téléphone :+33 (0)1 40 05 70 00
Fax :+33 (0)1 40 05 70 70
Bus : N° 75, 139, 150, 152, 350, PC
Metro : Ligne 7, Porte de la Villette

 
Participez à la discussion
3 Messages :