BD d’Asie

Tokyo Aliens Tome 1- Par NAOE – Édition Kana

Par Malgorzata Natanek le 17 novembre 2022                      Lien  
Par hasard, Akira découvre la présence d'aliens sur terre et d'un organisme qui les régulent. Une œuvre de science-fiction à la Men in Black version manga avec de beaux personnages.

Début novembre a marqué l’arrivée de Tokyo Aliens de Naoe aux Éditions Kana. Il s’agit du premier titre publié en France de cette mangaka.

Le quotidien d’Akira Gunji se voit chamboulé lorsqu’il se retrouve mêlé par accident à une altercation entre un alien et un humain. Dès lors, il apprend que les extraterrestres sont parmi nous depuis longtemps mais qu’ils sont soumis au l’Amo « Alien Management Organization », un système mis en place pour les encadrer. Évidement certains de ces touristes et migrants ne respectent pas les règles d’où l’utilité d’une police des aliens. Le héros va se retrouver projeté dans ce monde et découvrir que son père y était lié.

Tokyo Aliens Tome 1- Par NAOE – Édition Kana
Tokyo Aliens planche
© Naoe / Kana éditions

La scène d’ouverture se fait sur une arrestation d’une alienne agressive par Sho Tenkubashi un élève de seconde membre de l’Amo. Il est sous-entendu que cette étrangère a vendu ses semblables ce qui donne une image assez négative et dangereuse des non terriens.

Toutefois, la seconde mise en situation avec un alien nous dévoile une facette très différente qui casse la première impression que nous a dépeint Naoe. Effectivement, la dame kunékunienne est loin d’être menaçante et s’avère rencontrer une problématique que n’importe quel humain pourrait avoir la rendant semblable à nous. Une rencontre touchante qui montre que l’œuvre ne va pas se cantonner à des scènes de combat pour résoudre les conflits avec ces étrangers.

Avoir enfreint le règlement ne veut pas dire être une personne malveillante et agir en tant que police de l’immigration ne signifie pas prendre des décisions humaines ou bienveillantes mais faire appliquer les lois peu importe le reste.

Tokyo Aliens planche
© Naoe / Kana éditions

En fait, l’auteur utilise le prétexte des aliens pour aborder la question de l’immigration. Comme expliqué dans l’intrigue, la plupart des extraterrestres sont pacifiques mais il y a des exceptions. Une majorité de ces visiteurs vivent un quotidien sans histoire et ce n’est qu’une minorité qui pose problème. Il y a aussi des situations qui ne vont pas dans le sens des règles mais qui ne traduisent pas un danger pour les autres. Par exemple, un permis de séjour qui a expiré pour un visiteur venu d’ailleurs qui ne veut pas partir pour une raison particulière n’en fait pas pour autant un criminel.

Concernant les deux principaux personnages, ils ne se distinguent pas par leur personnalité ou leur chara design plutôt banal et classique. Ils ont des background qui n’ont rien d’étonnant comme le parent mort qui n’était pas ce qu’il prétendait être.

Tokyo Aliens planche
© Naoe / Kana éditions

Pour ce qui est du héros, il est bienveillant, gentil et plutôt maladroit. Une personne aux apparences lambda mais dont les origines cachent un secret qui va le rendre spécial.

Sho, quant à lui, est le type de personnage qu’on retrouve souvent dans les mangas et qui est habituellement développé de la même manière. En effet, il est peu bavard et froid et a un passé sombre entouré de mystères. Il est bien évidemment très fort, surdoué et beau.

Tokyo Aliens planche
© Naoe / Kana éditions

Même si les personnages ne se démarquent pas par leurs caractéristiques, ils n’en restent pas moins agréables à suivre.

De plus, avoir repris un concept à la Men in Black puis l’avoir réadapté en shōnen tout en soulignant la question des migrants rend l’œuvre originale et très intéressante. Un récit qui ne veut pas se reposer sur le combat mais qui met en avant un aspect relationnel et humain. Une introduction bien ficelée qui pose de bonnes base. À voir comment évolue le scénario.

(par Malgorzata Natanek)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782505113898

PAR Malgorzata Natanek  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD