Newsletter ActuaBD

Tonnerre de Bulles : de Bilal à Wasterlain

  • On vous a déjà dit ici tout le bien que l'on pensait des Petits Sapristains. Contre vents et marées, ce petit groupe d’irréductibles passionnés s’obstine à nous proposer régulièrement de savoureux portraits de tout ce qui compte dans le monde de la BD francophone.

Tonnerre de Bulles : de Bilal à WasterlainCe vingt-sixième numéro n’échappe pas à la règle, la rédaction a concocté un programme des plus alléchants.

Philippe Aymond évoque sans détour les difficultés du dessinateur réaliste méticuleux tout en revenant sur une carrière faite de rencontres avec Laurent-Frédéric Bollée avec qui il vient de reprendre la série Bruno Brazil .

Marc Wasterlain figure sur l’autre couverture, la double couv’ étant la marque de fabrique de TdB ! Le créateur du Docteur Poche dont le retour est annoncé, retrace sa longue carrière avec son lot de satisfactions de déceptions, et parle de ses amis Frank Le Gall ou Jean-Claude Fournier. L’ensemble est évidemment abondamment illustré, notamment avec une présentation des premiers crayonnés et encrages de Tucker  l’une de ses dernières créations.

En seconde couverture, le retour de Bruno Brazil par Philippe Aymond.

Un inconnu (ou presque) au nom célèbre figure aussi au sommaire de TdB : Marcel Uderzo est disparu au début de l’année un peu moins d’un après son illustre frère. Un auteur un peu resté dans l’ombre d’Albert, malgré plusieurs albums, mais qui méritait bien un hommage.

Notons aussi qu’une visite de présentation de la Maison de la BD de Blois, lieu emblématique complète sur quatre pages un numéro bien copieux.

Beaucoup d’entre vous n’auront peut-être pas la chance de se rendre à Landerneau, visiter les expositions du Fonds Hélène et Édouard Leclerc, ou les galeries parisiennes Barbier ou Artcurial consacrées à l’œuvre d’Enki Bilal, le nouveau Hors-Série de Tonnerre de Bulles comblera cette lacune en les invitant à une plongée dans le monde de cet artiste exceptionnel.

Deux versions pour cet ouvrage complet et érudit. Un beau travail de la part des Sapristains !

Très complet, richement illustré, fort du témoignage du vieux complice Pierre Christin c’est un ouvrage sérieux, qui tente de faire le tour d’un auteur majeur du neuvième art. La polyvalence de l’artiste n’est évidemment pas négligée : le dessinateur, le peintre et le cinéaste sont au rendez-vous de ce portrait dense et éclectique.

Un complément bibliographique impressionnant. Tout est là !

Enki Bilal, l’art de la prospective se présente sous deux formats : une version sous couverture souple à rabats (38€) et une édition collector limitée à 350 exemplaires complétée d’un ex-libris et 16 pages de bonus ainsi qu’un livret bibliographique pour un montant de 98€ (port compris).

En conclusion, un bien bel objet, témoignage du savoir-faire de l’équipe d’un magazine qui n’en est pas à son coup d’essai. Les Sapristains ont déjà commis d’autres hors-séries consacrés à Franquin, Gotlib ou plus récemment à Tardi (l’excellent, Tardi-Grange, regards croisés !).

Nul doute que celui-ci fera date et trouvera toute sa place dans la bibliothèque de l’honnête bédéphile !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Petits Sapristains - Tonnerre de Bulles
La Chênaie Longue - 35000 Saint-Aubin des Landes
Contact : yannick.bonnant@gmail.com

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD