Presse & Fanzines

Tonnerre des Bulles n°30 : le meilleur de la bd.

Par Patrice Gentilhomme le 31 octobre 2022                      Lien  
Pour ce trentième numéro, l’équipe a encore concocté un sommaire de bonnes factures. Ralph Meyer, Xavier Dorison, Fabien Vehlmann, Zainab Fasiki se partagent le sommaire d’un numéro aux deux couvertures (toujours tête bêche !), toujours aussi généreux, toujours aussi varié!

Placé en une, le héros de la série Undertaker donne le ton d’une revue qui refuse de se faire enterrer (!) notamment par Jonas Crow, le croque mort le plus célèbre de la bande dessinée ! Son dessinateur Ralph Meyer, revient sur la genèse d’une série qui cartonne et sur une carrière qui, de Berceuse assassine à la série IAN éditée chez Dargaud s’avère aussi riche que talentueuse.

En complément d’un large entretien, on retrouve dans les pages suivantes deux scénaristes, fidèles compagnons de route du dessinateur. Xavier Dorison, et Fabien Vehlmann qui viennent enrichir un dossier déjà abondamment illustré.

Comme à son habitude, la revue ne s’épargne pas pour offrir aux auteurs un large espace permettant d’approcher au mieux leur démarche et de la comprendre. Ici les créateurs semblent davantage dans une posture quasi pédagogique pour décrire leur travail, leur parcours, leurs projets et non pas seulement pour « faire la promo » de la dernière nouveauté. En cela TdB s’inscrit totalement dans la tradition de certains fanzines, une démarche à saluer en cette période de surproduction éditoriale !

Tonnerre des Bulles n°30 : le meilleur de la bd.
Simon Roussi en couverture de ce trentième numéro.

En retournant le magazine c’est Simon Roussin dont la carrière ne se limite pas au dernier album des vivants (Éditions 2024) qui est à l’honneur, sous le feu des questions de Julien Savès et Marion Buannic. Retour sur l’itinéraire d’un auteur dont on n’a sans doute pas fini d’entendre parler.

Ce sera vraisemblablement, également le cas de Zainab Fasiki, jeune autrice marocaine primée à Angoulême et qui ne mâche pas ses mots présente dans ces pages à cette occasion.

Côté patrimoine, TdB fait la part belle à deux personnages emblématiques d’une certaine époque de l’histoire de la BD :

L’incontournable auteur des Freak Brothers, remis au goût du jour est ici ressorti des archives de Christian Marmonnier ; une belle occasion de retrouver Gilbert Shelton auteur au franc parler et toujours bon pied bon œil !

Sinistre coup du sort ; alors que ce numéro s’ouvre sur le croque mort d’Undertaker, il se referme sur la disparition de Daniel Bardet. L’apport de ce brillant scénariste est salué par un bel hommage de Jean-Louis Dumureau, créateur du festival de Ligugé. Deux ans après son compère sur les chemins de Malefosse, François Dermaut, c’est au tour de cet auteur sympathique de tirer sa révérence.

Éclectisme, souvenirs et érudition, Tonnerre de Bulles n’en finit pas de rendre compte des bonnes (et moins bonnes) nouvelles du monde de la bd.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Pour s’abonner :
Les Petits Sapristains - Tonnerre de Bulles
La chênaie Longue
35500 St Aubin des Landes

tout public France 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Patrice Gentilhomme  
A LIRE AUSSI  
Presse & Fanzines  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD