Tour de France 2019 : l’exploit dessiné

8 juillet 2019 0 commentaire
  • À l’occasion du récent départ de la Grande boucle, ActuaBD vous propose de revenir sur deux sorties récentes consacrées au monde du cyclisme, "Hinault, Objectif Maillot Jaune", par Bernard Hinault, Jeff Legrand et Fabien Ronteix (Ed. Mareuil) et "1989, le grand Tour", par Max Cabanes (Ed. Dupuis, collection Aire Libre). Le Tour n'est donc pas seulement un événement sportif, il est aussi un exploit dessiné.

Pour son second album, après Raymond, paru en 2018 aux mêmes éditions, et consacré à l’un des autres grands champions du cyclisme, Raymond Poulidor, Jeff Legrand, épaulé par Bernard Hinault himself, nous livre un aperçu de l’ascension du deuxième quintuple vainqueur français du Tour, de ses débuts à sa première arrivée en jaune à Paris en 1978.

Tour de France 2019 : l'exploit dessiné

Véritable success story à la Française, l’histoire de Bernard Hinault débute en 1974, en Bretagne, dans la ville de Saint-Brieuc où il travaille dans une entreprise de chauffage. Passé professionnel cette même année, il ne lui faudra pas plus d’une année pour remporter son premier titre de champion de France de poursuite avant de remporter le Tour de France 1978, pour sa première participation.

Les auteurs s’attachent à dépeindre la montée en puissance du champion, la façon dont il concilie sa vie de famille et son métier de sportif professionnel, sa combativité, ses pertes de sang-froid et ses déboires avec les journalistes, mais également les dessous de la profession ! les magouilles entre équipes pour récupérer certains coureurs, les stratégies et plans de course mis en place par les différentes équipes, et l’aspect technique, de la confection du vélo à la permanente recherche d’améliorations des performances physiques par le biais de suivis médicaux poussés.

© Éditions Mareuil

Certains épisodes marquants de la carrière de l’un des meilleurs coureurs de sa génération sur contre-la-montre sont également présentés et fort agréables à se rappeler ou à découvrir, comme la fois où, suite à une étape de montagne, les coureurs ont dû rejoindre leurs locaux au bas de la vallée ruinant le peu de temps de repos qui leur est alloué entre chaque étape. D’un commun accord, il fut alors décidé, en signe de protestation en faveur de meilleures conditions de travail, que les coureurs poseraient le pied à terre 100 mètres avant la ligne d’arrivée et achèveraient l’étape ainsi. Un moment fort de l’histoire du Tour auquel Hinault a participé, en tête de la marche revendicative.

Mis en images et colorisé par Fabien Ronteix, cet album à l’apparence anodine prend tout son sens en ce début de Tour. Ces 48 planches viennent compléter la politique éditoriale tenue par les éditions Mareuil, centrée sur le sport et en étroite collaboration avec les athlètes eux-mêmes. Bernard Hinault n’en est d’ailleurs pas à sa première collaboration avec la maison puisqu’il a contribué aux ouvrages Bernard Hinault, l’épopée du blaireau, avec Christian Laroche, paru en 2015 et Bernard face à Hinault, avec Jean Cléder en 2016.

Si "le blaireau" est encore dans toutes les mémoires, et connu de tous, c’est également dû au fait qu’il soit le dernier coureur français à avoir remporté la prestigieuse course, en 1985. En dépit du manque de réussite des coureurs tricolores, la compétition-phare de la Petite Reine, continue de déchaîner les passions et de captiver les foules du monde entier.

Le Tour de France, au-delà de son aspect sportif, est également un moment de rencontre et de fête nationale. Chaque village traversé s’attelant à accueillir les coureurs avec la plus grande ferveur possible. Les routes et cols sont, chaque année, remplis de passionnés et curieux dont Max Cabanes, lauréat du Grand Prix d’Angoulême 2010, faisait partie en 1989, réalisant un rêve de gosse. Il nous livrait le récit de cette expérience en 1989, chez Dargaud, sous le titre La Boucle magique. C’est ici une réédition de ce témoignage dessiné, s’apparentant plus à un livre illustré qu’une réelle bande dessinée, que nous propose les éditions Dupuis, au sein de leur collection Aire Libre.

© Dupuis

Embarqué à bord des voitures suiveuses, Max Cabanes, nous conte son Tour de France, son ressenti, ses émotions, mais également cellles du public. C’est un tout autre angle d’approche par rapport à l’album biographique présenté précédemment. En mêlant de nombreuses anecdotes d’anciens coureurs au témoignage de sportifs contemporains, Max Cabanes livre un témoignage intemporel, à l’image d’une édition 1989 dantesque. Le vainqueur, Greg Lemond ne devançant son dauphin, Laurent Fignon, que de huit petites secondes, aux termes de 3285 kilomètres !

Ce grand Tour est donc l’occasion pour les amoureux de cyclisme, de belles images et de récits vibrants de revivre certains évènements marquants de la Grande Boucle, en toute intimité et avec une poésie certaine.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Hinault, Objectif maillot jaune - Scénario : Bernard Hinault & Jeff Legrand - Dessins : Fabien Ronteix - Éditions Mareuil - Sortie : 4 juillet 2019 - Prix : 14 euros.
BD Fugue, FNAC, Amazon.

1989, le grand Tour - Par Max Cabanes - Éditions Dupuis - Collection Aire Libre - Sortie : 5 juillet 2019 - Prix : 26 euros.
BD Fugue, FNAC, Amazon.

  Un commentaire ?