"Tout le monde aime Liliane", une BD d’investigation ?

7 mai 2011 2 commentaires
  • Laurent Léger, le chargé d'enquêtes et Riss, le directeur de la rédaction de "Charlie Hebdo" reviennent en BD sur les affaires Bettencourt. L'occasion de faire le point sur un feuilleton médiatique aux multiples rebondissements.

Prenez une vieille dame richissime, collez-lui un soupirant vénal, une cohorte de politiciens "pragmatiques", un domestique qui joue à l’espion et une comptable trop bavarde. Ajoutez un soupçon de magouilles fiscales, de luttes d’influences, un héritage colossal et une île aux Seychelles. Mélangez le tout et vous obtenez un scénario digne d’être adapté au cinéma... ou en bande dessinée. Pourtant, il s’agit bien d’évènements issus de la vraie vie, celle de Liliane Bettencourt.

Une vie qui passionne le public et fait les choux gras des médias. Les affaires se succèdent, les personnalités impliquées se bousculent et les révélations s’accumulent... Il devient parfois difficile de s’y retrouver. Deux journalistes de Charlie Hebdo se sont donc mis en tête de scénariser et de clarifier ce feuilleton hors normes : Laurent Léger, chargé des enquêtes, au scénario et Riss, directeur de la rédaction, au dessin.

Tout le monde aime Liliane est paru le 21 avril dernier. Dans cette BD, les auteurs s’attachent à détailler les faits évoqués dans les médias et en cours d’instruction devant la justice. Ils y expliquent également les grandes étapes de la vie de Liliane, et de sa famille, ainsi que le comportement de son entourage.

"Tout le monde aime Liliane", une BD d'investigation ?
François-Marie Banier est l’autre personnage central de l’album. (c) Les Echappés

Le travail réalisé par ces deux journalistes est tout simplement brillant. Ils parviennent à donner un éclairage à la fois didactique et cinglant aux affaires de la famille Bettencourt. Les infos sont réunies, expliquées et ré-assemblées dans un ordre qui donne à l’histoire toute son intensité dramatique. Côté graphique, la mise en page, les attitudes des personnages et leur mise en situation apportent une légèreté et un humour qui rendent les aventures de Liliane Bettencourt digestes et trépidantes.

Précisons que Riss n’en est pas à sa première BD-Enquête. Avec Philippe Cohen et Richard Malka, il avait déjà publié La face karchée de Sarkozy chez Vent d’Ouest en 2006, Sarko Ier également chez Vent d’Ouest en 2007 et Carla & Carlito chez 12bis en 2008. Des ouvrages à succès qui ont comblé leurs éditeurs. Depuis, Charlie Hebdo a fondé les éditions Les Échappés en 2008 et se charge donc, en direct, de la publication de sa troisième BD-Enquête.

Mais peut-on vraiment parler de BD-Enquête ? L’info est là, livrée avec une foultitude de détails croustillant et réjouissants. Pourtant, une enquête journalistique s’accompagne traditionnellement de révélations. Or, Tout le monde aime Liliane procède plus d’une synthèse éclairée que d’une investigation poussée. Le terme BD d’actualité serait plus approprié... mais moins vendeur.

(par Dominique Molinaro)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :