Tramp T10 « Le Cargo maudit » – Par Jusseaume & Kraehn – Dargaud

27 avril 2012 3 commentaires
  • Pour son dixième album, la série Tramp joue la carte du polar. Le héros Yann Calec passe de l'autre côté du bastingage pour se frotter au milieu des armateurs. Une intrigue carrée, rondement menée.

Après avoir roulé sa bosse de par le monde, et joué les capitaines mercenaires, Yann Calec est de retour en France. Fort d’un confortable pécule reçu en héritage et d’une expérience de marin conséquente, Calec se décide à acquérir un cargo. Mais les ennuis s’empilent à un point tel que le baroudeur va jusqu’à penser que son navire est victime d’une malédiction. La vérité, c’est qu’il est au centre d’une machination…

Durant le précédent cycle, composé de 3 albums, nous avions suivi Calec en Indochine, où les événements l’avaient confronté au passé familial. Après cette expérience en Mer de Chine, les auteurs de Tramp, Patrick Jusseaume et Jean-Charles Kraehn opèrent un retour aux sources en situant l’intrigue de ce dixième tome sur les docks de Rouen, là où la série débuta au milieu des années 1990. Un recadrage qui fonctionne bien, d’autant que le duo a également resserré l’intrigue pour qu’elle tienne en un unique album aux couleurs du polar. Un épisode qui réussit à captiver, à défaut d’être très original.

Tramp T10 « Le Cargo maudit » – Par Jusseaume & Kraehn – Dargaud
Un extrait du "Cargo maudit"
© Jusseaume - Kraehn - Dargaud

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

A propos de Jusseaume & Kraehn, sur ActuaBD :

> « J’avais très envie de dessiner à nouveau Gil Saint-André » (Entretien avec Kraehn en juillet 2010)

> Tramp T6, T7, T9

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Je trouve que le dessin a beaucoup baissé, comme si le dessinateur s’en foutait désormais, c’est dommage.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Bob le 28 avril 2012 à  23:03 :

      C’est vrai que le dessin est peu appliqué et en baisse sur cette série. Franchement rien que la couverture est moche, regardez la tête de Calec. Une honte !
      Sinon, histoire en un tome bien menée sans être très originale.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 29 avril 2012 à  18:02 :

      Vous devriez au contraire saluer le courage de Jusseaume qui, malgré de très sérieux problèmes de santé, a dessiné le plus de pages possible de cet album. C’est pour cette raison que les dernières pages ainsi que la couverture sont dessinnees par Jean Charles Kraehn.

      Répondre à ce message