Un Océan d’amour : Pourquoi vous ne regarderez plus jamais une boîte de sardines comme avant

15 novembre 2014 0 commentaire
  • Vous allez recommander ce bijou à tous vos amis, c'est une certitude. Deux conjoints si différents, pourtant plombés par les habitudes, vont remuer ciel et terre pour se retrouver, après un accident de pêche en mer. Et tout cela sans paroles. Absolument bouleversant et jubilatoire de bout en bout.

Pas très glamour ce couple. Un vieux pécheur au visage pris en otage par d’énormes lunettes, malingre et petit d’un côté, une imposante bretonne en costume traditionnel de l’autre. Un jour, monsieur part en mer, comme chaque matin, avec son fidèle camarade. Accroché par le filet d’un immense bateau de pêche, il finit par dériver au hasard du courant, laissant son collègue tenter sa chance sur le radeau de sauvetage. Sa femme, ne le voyant pas de retour le soir-même, mène son enquête, et finit par retrouver le navire fautif, et fonce dans le premier avion pour Cuba, là ou elle pense qu’a pu échouer son mari...

Quelle réussite ! Le scénario de Lupano nous emmène d’une émotion à l’autre sur plus de 200 pages. Il parvient à faire un portrait de couple décalé, faussement routinier, qui nous happe immédiatement. Et si le périple de monsieur et madame rebondit avec une maestria constante, les scènes fortes se bousculent d’une page à l’autre. Citons pêle-mêle la connivence solidaire du pêcheur avec une mouette débonnaire, sa rencontre avec un navire des Bahamas dans lequel il côtoie un opposant qui va finir par lui donner un coup de main salutaire... Mais c’est notre formidable épouse bretonne qui épate le plus : son voyage l’amène à une célébrité soudaine, basée sur ses savoir-faire culinaires et couturiers, et sa générosité musclée illumine chacune de ses initiatives, d’une rencontre à l’autre.

Un Océan d'amour : Pourquoi vous ne regarderez plus jamais une boîte de sardines comme avant
Un Océan d’amour - Par Lupano & Panaccione - Delcourt/Mirages
© Delcourt 2014

Parfaitement mis en image par Grégory Panaccione, dont la finesse s’adapte aussi bien aux scènes de tempête qu’aux gros plans expressifs, Un océan d’amour va aussi plus loin. Il est question de pollution, de dictatures, de phénomènes de mode dérisoires lancés sur les réseaux sociaux. Mais surtout de solidarité, de courage, de volonté.

On ne peut s’empêcher de courir vanter les mérites d’un tel album dès la dernière page refermée. Surpris, ravi, enchanté d’avoir presque connu deux personnages exceptionnels et si ordinaires pourtant. Une dernière chose : après cette lecture, vous ne verrez jamais plus une boite de sardines comme avant.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?