Un drôle de père, T2 - Par Yumi Unita - Delcourt

16 janvier 2009 0 commentaire
  • Entre boulot et vie de famille, ce manga traite de faits divers dans la société actuelle. Avec ce deuxième volume, Yumi Unita confirme ses qualités scénaristiques et la composante émotionnelle essentielle qui font de cette œuvre un succès incontestable.

Daikichi poursuit ses investigations pour retrouver la mère de Rin et découvre que son grand-père avait une femme de ménage s’appelant Masako. Convaincu qu’il s’agit bel et bien de la mère de l’enfant, il va tout faire pour trouver un moyen de la contacter.

Parallèlement, c’est le moment de préparer la rentrée à l’école primaire. Trousse, cartable, fournitures, activités parascolaires... autant de nouveaux soucis pour le jeune père de famille mais heureusement, la jolie maman de Koki est là pour lui donner un coup de main.

Avec l’entrée à l’école, c’est une nouvelle Rin que Daikichi découvre. Ce dernier réalise que l’enfant est aussi et surtout une petite fille qui accorde de l’importance à son apparence et à ce que pensent les autres. Le jeune homme se rend compte que Rin grandit mais aussi qu’il souhaite la voir grandir le plus longtemps possible. Il passe du rôle de tuteur à celui de père de façon naturelle et se pose même la question de l’adoption.

Ce second volume conclut la quête entamée dans le précédent et l’ombre de la mère de Rin ne planera plus sur la petite famille que la petite fille forme désormais avec Daikichi. Le jeune homme va pourvoir se concentrer sur la fillette et sur son nouveau rôle de père de remplacement.

La question de la famille est au centre de ce tome, mise en scène par le trait sobre et minimaliste mais tellement mignon de Yumi Unita.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?