Newsletter ActuaBD

Un drôle de père, T6 - Par Yumi Unita - Delcourt

  • Amour, amitié, jalousie, harcèlement... un scénario digne d'un shojô, mais traité avec brio par Yumi Unita. Espérons tout de même que cette ambiance fleur bleue ne s'éternisera pas trop longtemps. Vu les choix de l'élue de cœur du héros, c'est à craindre...

Koki a enfin avoué ses sentiments à Rin, mais la jeune fille l’a rejeté ; ce qui ne les empêche pas de s’être rapproché, comme quand ils étaient enfants. Le jeune garçon a changé, il s’est fait de nouveaux amis et il est bien décidé à prouver à Rin qu’il est honnête. Mais c’est sans compter sur la perfide Akari qui ne le laissera pas s’échapper aussi facilement.

Ce sixième tome revient notamment sur les années de collège de Rin et Koki et la raison de leur séparation. La relation particulière qu’entretiennent les deux jeunes gens est au centre de l’histoire, tandis que Daikichi est de plus en plus mis à l’écart. Yumi Unita s’éloigne tout doucement de la réflexion sur la paternité pour se rapprocher de l’histoire d’amour entre les deux adolescents. Mais il ne faut pas se fier aux apparences car, sous de dehors de plus en plus fleur bleue, l’auteur aborde aussi le harcèlement à l’école, l’avenir professionnel et surtout le don de soi.

Le ton est plus léger, les cases de plus en plus grandes, Rin de plus en plus jolie et sa relation avec Koki de plus en plus ambiguë. La série se laisse lire avec toujours autant de plaisir, mais commence à traîner en longueur.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD